Un premier EP et de grandes ambitions pour RoseGarage

Photo de Erika Aubin
Par Erika Aubin
Un premier EP et de grandes ambitions pour RoseGarage
RoseGarage lance un premier EP, le 7 juin prochain, composé de sept chansons. (Photo : gracieuseté)

MUSIQUE. Depuis quelques années, le groupe RoseGarage, d’abord connu pour interpréter des reprises musicales, aspirait à présenter des chansons de son cru, ce qu’il fera finalement grâce à un premier EP — un album court —, dont la sortie est prévue pour le 7 juin prochain.

Pour Landy Rose (chant), Éric Bergeron (guitare), Willys Caza (base) et Éric Belisle (batterie), le lancement d’un EP est un véritable accomplissement dans leur carrière musicale.

«Tous les bands aspirent à composer leurs propres chansons et faire des spectacles où les gens viennent vraiment pour leur produit. C’est quelque chose qui nous appelait et tous les membres de RoseGarage avaient cette “flamme”, a admis Landy Rose — Landy Bergeron de son vrai nom. C’est certain que nous voulons nous rendre au gala de l’ADISQ.»

En plus d’être propriétaire de la boutique de tatouage et de piercing la Reine de pique et de répéter une fois par semaine avec le band, Landy Rose a trouvé le temps d’écrire la majorité des textes qui se retrouvent sur ce EP.

Elle aborde, entre autres, des thèmes qui lui sont chers tels que l’indépendance de caractère et la force des femmes. Le ton des textes passe rapidement de l’humour à des écrits plus «poignants».

Quant à la mélodie, elle est signée par l’ensemble du groupe RoseGarage. «C’est un son qu’on n’entend pas vraiment ailleurs. Je qualifierais notre album de rock vintage des années 70, mais que nous avons modernisé. Les textes sont francophones, car on trouvait ça le fun de garder notre belle langue française», a expliqué la chanteuse.

De Land’Rover à RoseGarage

Les membres du groupe émergent se sont rencontrés lors de la formation d’un hommage à Pink. Ils ont rapidement fondé un groupe de reprises musicales nommé Land’Rover. Land’Rover s’est souvent produit dans les bars et les restaurants du centre-ville de Drummondville, tels que la brasserie urbaine L’Établi.

La chimie entre les membres était bien réelle et leur relation était solide. De fil en aiguille, les idées de compositions sont nées et RoseGarage a vu le jour.

«Notre groupe en est un de contraste, tout comme son nom. On est grunge, puis d’autres fois on est doux. Même si certains pensent que «Rose» est associé à moi et «Garage» aux musiciens, c’est plutôt l’inverse», a lancé Landy Rose en ajoutant à la blague qu’elle doit elle-même transporter les colonnes de son.

En mars dernier, RoseGarage a entendu sa chanson Tu es ailleurs passer pour la première fois à Radio Énergie, ce qui a rendu le groupe très fier. Il s’agissait pour eux d’une première réussite, dans la foulée qui les a menés jusqu’à la sortie d’un court album.

Le EP sera disponible sur les plateformes numériques à compter du 7 juin prochain et une soirée de lancement aura lieu le 12 juin au pub la Sainte-Paix, où il sera également possible de se procurer un album physique. «Nous avons hâte que les gens entendent notre musique», a avoué fébrilement Landy Rose.

Partager cet article