Karsh et Sévigny s’envoleront vers la France

Karsh et Sévigny s’envoleront vers la France
Mathieu Sévigny (20) a signé un contrat d’un an avec les Dogs. (Photo : archives, Ghyslain Bergeron)

HOCKEY. Au cours des dernières semaines, les Dogs de Cholet, une équipe de division 1 en France, sont venus piger dans le bassin de hockeyeurs québécois. Le Drummondvillois Ludovic Karsh et l’ex-Voltigeur Mathieu Sévigny ont signé une entente avec l’équipe pour la prochaine saison.

Karsh, un défenseur de 21 ans, se cherchait un nouveau défi quand l’occasion s’est présentée. «La France m’intéressait et mon ancien entraîneur, Pierre Bergeron, m’a aidé à dénicher une place. Je suis vraiment content et j’ai hâte de découvrir mon rôle au sein de l’équipe», a-t-il déclaré en entrevue téléphonique.

Ludovic Karsh se décrit comme un défenseur qui excelle dans les deux sens de la patinoire et qui remet une première passe de qualité.

Ludovic Karsh s’envolera pour la France lors de la prochaine saison. (Photo gracieuseté RS Photographes)

«Je vais être le bébé de l’équipe (avec Sévigny). C’est certain que les gars sont plus vieux et plus forts, mais je compte bien faire ma place. Ce sera un dépaysement, mais ma copine va m’accompagner quelques mois. Ce sera un bon appui moral», a ajouté celui qui a passé les trois dernières années avec le Collège français de Longueuil, dans la Ligue junior AAA du Québec. Il s’agit d’un contrat d’un an pour le joueur qui portera le numéro 55.

En 2015, Karsh avait obtenu une invitation dans la LHJMQ avec le Phoenix de Sherbrooke, sans toutefois pouvoir se tailler une place au sein de l’équipe.

Quant à Mathieu Sévigny, c’est l’entraîneur des Dogs de Cholet qui l’a contacté. «À la suite de la fin de mon stage junior, j’étais à étudier les options qui se présentaient à moi quand j’ai reçu l’appel. On a échangé à quelques reprises et ils m’ont finalement fait une bonne offre. De plus, comme mon père a déjà joué en Allemagne et qu’il a vraiment aimé ça, j’ai pu mieux imaginer ce qui m’attend. De plus, Raphaël Bastille, un joueur de la dernière édition, m’a parlé en bien de l’organisation», a expliqué le fils de l’ex-joueur professionnel Pierre Sévigny.

Repêché par les Voltigeurs de Drummondville en 2014, Sévigny a terminé sa carrière junior avec les Tigres de Victoriaville. Limité à 26 matchs la saison dernière en raison des commotions cérébrales, l’attaquant de 21 ans originaire de Québec a expliqué que la France devenait un choix logique pour lui. «Cette ligue est plus rapide et l’agilité est plus à l’avant-plan que la robustesse. Ça va me permettre de continuer à jouer en limitant les risques d’aggraver ma condition. Ce sera un changement à apprivoiser, mais ma copine va m’accompagner. J’ai vraiment hâte de chausser les patins», a précisé Sévigny, qui portera le numéro 98 chez les Dogs et qui s’est entendu pour une période d’un an avec l’équipe.

Cholet est une ville d’environ 55 000 habitants qui se trouve à environ 60 kilomètres au sud-est de Nantes. L’équipe a été fondée en 1974 et porte le nom des Dogs depuis 1994.

Partager cet article