Hartley : «On remet les compteurs à zéro»

Photo de Jonathan Habashi
Par Jonathan Habashi
Hartley : «On remet les compteurs à zéro»
Les Voltigeurs ont clôturé leur saison régulière sur une bonne note, samedi, au Centre Marcel-Dionne. (Photo : Ghyslain Bergeron)

HOCKEY. Les Voltigeurs ont mis la touche finale à l’une des meilleures saisons régulières de leur histoire en renversant le Phoenix par le pointage de 4-2, samedi, devant une foule de 3152 spectateurs au Centre Marcel-Dionne.

En signant une 52e victoire en 68 matchs, la formation drummondvilloise (52-13-2-1) clôture ainsi la campagne 2018-2019 avec une récolte de 107 points, au deuxième rang du classement général dans la LHJMQ. Seule l’édition championne de 2008-2009 (54 victoires et 112 points) a mieux fait que la bande de Steve Hartley.

«On a fait beaucoup de bonnes choses depuis notre départ de 5-4. On a démontré beaucoup de constance dans notre jeu. Bien sûr, ce fut parsemé de quelques soirées plus difficiles, mais toutes les équipes passent par là. J’ai aimé la façon dont on a réagi quand on a vécu de l’adversité», a commenté Steve Hartley en faisant référence aux blessures, à l’absence de Maxime Comtois, au championnat mondial ainsi qu’à la période des échanges.

Dakota Lund-Cornish et Félix Lauzon. (Photo Ghyslain Bergeron)

«Il y a eu beaucoup de distractions, mais on a fait preuve de maturité dans ces moments-là, a ajouté le pilote des Rouges. Maintenant, il faut continuer d’être aussi matures en séries. Il ne faut pas éterniser une série inutilement, car c’est dans ces moments-là que de mauvaises surprises peuvent arriver.»

Au premier tour des séries éliminatoires, les Voltigeurs affronteront les Olympiques de Gatineau (23-38-4-2). Avec une récolte de 52 points, la troupe de l’entraîneur-chef Éric Landry a terminé la saison au septième rang de l’association Ouest. La série quatre-de-sept débutera vendredi soir, au Centre Marcel-Dionne.

«Nos adversaires vont arriver ici avec l’intention de causer une surprise. C’est une jeune équipe qui travaille d’arrache-pied. De notre côté, si on travaille à l’intérieur de nos forces, notre talent va prendre le dessus», a laissé entendre Hartley, qui s’est arrêté à un gain du record de victoires pour un coach recrue dans la LHJMQ.

31 buts en 25 matchs pour Comtois

À nouveau guidés par le trio de Maxime Comtois, les Voltigeurs ont inscrit trois buts en deuxième période pour s’emparer d’une avance de 3-1 dans ce match sans enjeu au classement. Le Phoenix ne s’en est jamais remis, subissant ainsi un sixième revers en autant de parties dans la bataille de l’autoroute 55 cette saison.

«On a pris soin de ce qu’on voulait faire dans ce match. On s’en est sorti sans blessure ni suspension. En ce sens, on peut dire mission accomplie. J’ai aimé la façon dont on a joué, mis à part quelques surnombres qu’on a donnés. On a été menaçants en territoire offensif, surtout en deuxième période», a souligné Steve Hartley.

Maxime Comtois. (Photo Ghyslain Bergeron)

Poursuivant sur leur récente lancée, Comtois (deux buts, une passe), Nicolas Guay (un but, deux passes) et Xavier Simoneau (deux passes) ont étourdi la défensive sherbrookoise. «Par leur éthique de travail, leur rapidité et leur agressivité, ces trois joueurs-là mettent beaucoup de pression sur la défensive adverse. Pour une paire de défenseurs, ils sont difficiles à jouer contre», a indiqué Hartley.

En seulement 25 joutes dans l’uniforme des Rouges, Maxime Comtois aura amassé 48 points, dont 31 buts. «En tant qu’équipe, on marque beaucoup de buts. Ça fait partie de mon rôle d’apporter de l’offensive. Avec Guay et Simoneau, ça clique depuis qu’on a été réunis ensemble. On travaille fort et on est durs en échec-avant», a expliqué Comtois.

Ayant vécu une vive déception avec les Tigres de Victoriaville le printemps dernier, l’espoir des Ducks d’Anaheim veut maintenant aider les Voltigeurs à décrocher la deuxième bannière de leur histoire. «On amorce les séries en confiance, mais il faudra continuer à travailler aussi fort qu’on l’a fait pendant la saison. Peu importe la situation, on va devoir dicter l’allure du match et rester dans notre identité à chaque présence et à chaque période», a-t-il affirmé.

«En première ronde, c’est souvent là qu’il y a des surprises, a ajouté le vétéran de 19 ans. Certaines équipes arrivent trop confiantes et prennent leurs adversaires à la légère. Mon travail en tant que leader, c’est de m’assurer que tout le monde soit prêt à amorcer les séries du bon pied.»

40 buts pour Guay, 30 pour Mercer

Alors que Nicolas Guay a réussi son 40e but de la saison, Dawson Mercer a atteint le plateau des 30 buts à l’âge de 17 ans. «C’est impressionnant. Plusieurs de nos joueurs ont connu de belles saisons, mais il faut maintenant transporter ça en séries. À partir de maintenant, les compteurs sont remis à zéro. On a une bonne semaine de préparation qui nous attend. On est conscients de tout ce qu’on a accompli en saison régulière, mais on n’est pas satisfaits», a averti Steve Hartley.

En toute fin de rencontre, Alex-Olivier Voyer a été expulsé du match après avoir assené mise en échec à la tête de Comtois le long de la bande. L’attaquant étoile est demeuré étendu sur la glace, mais il est revenu célébrer avec ses coéquipiers après la partie. «Je n’ai pas vu la mise en échec, mais je n’ai pas aimé le timing. Ce n’était pas nécessaire. C’est regrettable, mais je sais que la Ligue va regarder ce geste attentivement», a commenté Hartley.

Marc-Olivier Duquette. (Photo Ghyslain Bergeron)

Avant le match, les joueurs de 20 ans Gregor MacLeod, Félix Lauzon et Marc-Olivier Duquette ont été honorés par l’organisation. Leurs proches et leurs familles de pension ont participé à la cérémonie au centre de la patinoire. «Ce sont trois jeunes hommes aux parcours différents, mais qui peuvent être fiers de leur carrière. Lauzon a joué cinq ans dans cette Ligue. Quant à Duquette et MacLeod, ils n’ont pas pris l’autoroute, mais plutôt le chemin de terre battue vers le junior majeur. Ils ont maintenant un avenir chez les professionnels», a affirmé Hartley.

Bloc-notes…

Les Voltigeurs ont décoché 45 lancers vers le filet défendu par Dakota Lund-Cornish… Jérémy Rainville et Samuel Poulin ont touché la cible pour le Phoenix, qui a dirigé 25 tirs vers Anthony Morrone… Olivier Rodrigue espère être à son poste pour le début des séries éliminatoires, vendredi soir prochain. Inactif depuis dix jours en raison d’une blessure à l’aine, le gardien de 18 ans recommencera à s’entraîner en début de semaine… Brandon Skubel a été élu joueur Impact du dernier mois de la saison régulière chez les Voltigeurs… Le total de 84 800 spectateurs cette saison représente la meilleure assistance depuis la campagne 2011-2012 pour les Voltigeurs…

Partager cet article