Les Cantonniers médaillés d’argent : «On est fiers»

Photo de Jonathan Habashi
Par Jonathan Habashi
Les Cantonniers médaillés d’argent : «On est fiers»
Misant sur six joueurs de la région de Drummondville, les Cantonniers ont atteint la finale du tournoi de la coupe Telus, qui a été disputée dimanche soir, à Sudbury. (Photo : Matthew Murnaghan, Hockey Canada Images)

HOCKEY. Les Cantonniers n’ont pas à rougir de leur performance au prestigieux tournoi de la coupe Telus. Vaincue 5-1 en finale par les Hounds de Notre-Dame, dimanche soir, à Sudbury, la formation magogoise doit se contenter de la cruelle médaille d’argent.

Misant sur six joueurs originaires de Drummondville au sein de leur alignement, les Cantonniers se sont butés à plus forts qu’eux dans cet ultime duel du championnat canadien de hockey midget AAA. Le réputé programme de la Saskatchewan attire certains des meilleurs joueurs du Canada, des États-Unis et même de l’Europe.

«C’était un match serré. On a obtenu plusieurs bonnes chances de marquer en première période, mais on n’a pas su finir nos jeux. Ça nous a trahis plus tard dans le match. Si on avait marqué pendant qu’on avait le momentum, ça aurait pu changer l’allure du match», a analysé Simon Pinard lorsque joint en Ontario.

«C’est décevant de la façon dont ça se termine, mais on est fiers de ce qu’on a accompli cette semaine. On a tout donné. On part d’ici la tête haute, sans aucun regret. Pendant toute la saison, les gens disaient qu’on était trop jeunes pour gagner, mais on a prouvé qu’on forme une équipe mature», a poursuivi l’attaquant de 16 ans, qui a été l’unique buteur des siens en finale, ce qui réduisait l’écart à 4-1 en début de troisième période.

Gabriel Fontaine et Simon Pinard (Photo : Matthew Murnaghan, Hockey Canada Images)

Poursuivant sur sa lancée des dernières séries éliminatoires, Pinard a totalisé neuf points, dont sept buts, en sept matchs à la coupe Telus. L’habile et combatif joueur de centre aura été l’un des meilleurs pointeurs durant l’ensemble du tournoi ainsi que le meilleur buteur de la ronde préliminaire. Il a également été choisi le joueur du match chez les Cantonniers en finale.

«J’ai essayé d’amener le plus que je pouvais à l’équipe. Pendant toute la saison, j’ai pris de la confiance en moi et j’ai gagné la confiance de mes coachs. Mais je n’ai pas fait ça tout seul. Mes coéquipiers m’ont appuyé là-dedans», a expliqué Pinard, qui a attiré l’attention des recruteurs de la LHJMQ.

Champions de la saison régulière et des séries du circuit midget AAA du Québec, les Cantonniers ont conservé une fiche de deux victoires, deux défaites et un verdict nul durant la ronde préliminaire de la coupe Telus. Ce tournoi regroupe seulement six équipes (les cinq champions régionaux et le club hôte) parmi les 149 clubs de hockey midget AAA au pays.

«On est déçus d’avoir perdu la finale, mais on est aussi conscient qu’on a accompli quelque chose de grand. On est deuxième au Canada. C’est un bel accomplissement. On est fiers de ça», a lancé le gardien Olivier Adam au bout du fil.

En raison d’une blessure au vétéran Rémi Poirier, Adam aura vécu un véritable conte de fées à la coupe Telus. Le cerbère recrue de 15 ans a été envoyé dans la mêlée dans cinq matchs consécutifs, dont celui de la demi-finale. Il n’avait pas vu d’action depuis plus de deux mois!

Olivier Adam (Photo : Matthew Murnaghan, Hockey Canada Images)

«C’était un peu stressant, mais j’ai pris ça positivement. C’était de beaux moments. J’ai profité de cette expérience au maximum. Toutes ces minutes que j’ai joué ici, c’est un boni pour moi. J’ai simplement fait de mon mieux pour donner une chance à mon équipe de gagner. Devant moi, les gars ont bien joué», a commenté Adam, qui aura conservé une moyenne de buts alloués de 3,34.

«Olivier a fait une méchante job dans ce tournoi, a renchéri Pinard. Sans lui, on n’aurait peut-être pas atteint la finale. Pendant toute la saison, il a été là pour nous, souvent dans des moments difficiles.»

De leur côté, les attaquants Gabriel Fontaine et Jérémy Lapointe ont récolté chacun quatre points (2-2) en sept matchs à la coupe Telus. Émile Provencher a obtenu une aide en cinq parties.

En demi-finale, samedi soir, Lapointe a touché la cible en prolongation dans une dramatique victoire de 5-4 sur les Hurricanes de Lethbridge. Sur la séquence, la recrue de 15 ans a fait dévier un tir en provenance de la pointe pour ainsi propulser les siens en finale.

Rappelé du Canimex midget espoir, le défenseur Antoine Robillard a accompagné les joueurs des Cantonniers à Sudbury sans toutefois enfiler l’uniforme.

C’est la huitième année consécutive qu’une formation québécoise décroche une médaille à la coupe Telus. Aucune équipe du Québec n’a toutefois remporté le championnat canadien depuis les Gouverneurs de Sainte-Foy, en 2001. Les Cantonniers avaient eux-mêmes réussi l’exploit en 2000.

Quant aux Hounds, ils sont demeurés invaincus en sept sorties à Sudbury. La concession de la Saskatchewan, qui a formé les Vincent Lecavalier, Brad Richards, Sean Couturier et compagnie, a mis la main sur le cinquième titre canadien de son histoire.

Partager cet article