La SQ frappe le club-école des Hells à Victo et Drummond

La SQ frappe le club-école des Hells à Victo et Drummond
Eloïse Cossette

Aux petites heures, jeudi, l’Escouade régionale mixte (ERM) Mauricie de la Sûreté du Québec a donne un grand coup pour continuer son ménage dans le dossier des Hells Angels entrepris avec l’opération SharQ en attaquant, cette fois, les Devil’s Childs, le club-école des Hell’s à Victoriaville et Drummondville.

L’opération Alanine vise 17 individus, 12 de la région de Drummondville, quatre de la région de Victoriaville et un autre hors Québec.

Dès 6 h, jeudi, les policiers ont procédé à des arrestations. Ce fut le cas dans la région de Victoriaville avec l’arrestation des frères Mario et Marco Gadbois, de Francis Lord et de Pierre Côté. «Tous les individus feront face à des accusations de trafic de stupéfiants, de complot et de gangstérisme», a indiqué la porte-parole de l’ERM Mauricie, Éloïse Cossette.

Les Devil’s Childs, a précisé la policière, relevaient du chapitre de Montréal des Hells Angels. «L’opération d’aujourd’hui (jeudi) fait suite à une enquête entreprise il y a quatre ans et qui a donné lieu à des perquisitions effectuées en février, juillet et septembre 2007», a indiqué l’agente Cossette.

Ces perquisitions ont permis la saisie de 2 000 plants de marijuana, de 4 kg de cocaïne, de stéroïdes et d’anabolisants, de vêtements et de bijoux à l’effigie du club-école, de poings américains, de pistolet électrique, de plusieurs armes de poing chargées et d’armes de chasse.

Tous les suspects arrêtés, même ceux dans la région de Drummondville, doivent comparaître aujourd’hui (jeudi) au palais de justice de Victoriaville. «Après avoir visé les Hells Angels précédemment, on ramasse maintenant le club-école en dessous. C’est un coup de ménage qui se fait au Centre-du-Québec», a précisé la porte-parole de l’ERM Mauricie.

Partager cet article