L’humoriste Claude Landré effectue un grand retour sur scène

L’humoriste Claude Landré effectue un grand retour sur scène

C’est notamment pour célébrer 40 ans de carrière que l’humoriste Claude Landré a choisi de remonter sur les planches. Mais c’est aussi parce que cet homme est en pleine santé et se languit visiblement de faire rire un public. Un spectacle d’une heure trente, durant lequel des imitations, du chant et de la comédie seront à l’honneur, sera ainsi présenté à la salle Le Royal, le samedi 26 mai, dès 20 h.

«J’ai écrit ce spectacle durant les huit dernières années, a raconté à L’Express ce résidant de La Tuque. Il s’agit d’un spectacle en dents de scie durant lequel j’aborde certains thèmes d’actualités et je rends hommage à des amis disparus, comme Claude Blanchard et Fernand Gignac, et des chanteurs, notamment Julien Clerc, Claude Dubois et Francis Cabrel. Évidemment, je me suis laissé un peu de place pour l’improvisation!»

Preuve que Claude Landré a roulé sa bosse durant les années 1960, 1970 et 1980, une brochette de personnalités et d’artistes bien connus a été conviée à cette soirée, notamment Jean-Guy Moreau, Les Sultans, Jean-Pierre Manseau, John John, Gilbert Rozon, Jacques Salvail et Mouffe.

Dans la foulée de son retour sur les planches, Claude Landré a aussi été invité à prendre part au 25e anniversaire du Festival Juste pour rire en présentant un numéro d’environ huit minutes. Cette prestation, qui a été enregistrée récemment, devrait être télédiffusée d’ici quelques mois. «Le responsable de cette initiative, Jean Bissonnette, que je connais bien, m’a dit : "sois à l’aise Claude"», a partagé le comique à «l’œil de pirate». À ce sujet, certains se demanderont pourquoi Claude Landré a un œil masqué par un bandeau. «C’est un bête accident qui est survenu en 1973 alors que l’humoriste pratiquait un tour de magie dans sa résidence», a rappelé Jacques Rivard, le gérant de M. Landré.

Dans ses «belles années», Claude Landré a souvent joué ou effectué de courtes apparitions à la télévision, entre autres dans les émissions «Cré Basil», «Les Couche-Tard» (avec Jacques Normand) et la populaire «Moi et l’autre» (avec Denise Filiatrault et Dominique Michel). Il a aussi foulé les planches de grandes salles, et ce, tant au Québec qu’en France. Au centre culturel de Drummondville, c’est surtout de 1969 à 1972 que Claude Landré s’est produit.

Claude Landré a aussi œuvré derrière le micro de la station radiophonique CKCV, tout comme l’avaient fait Doris Lussier (alias le père Gédéon), René Lévesque et Félix Leclerc.

Comme si ce n’était pas suffisant, l’artiste a aussi connu le succès sur disque, vendant tout près de 300 000 copies de ses neufs microsillons.

Pour compléter en grand l’actuelle tournée, l’homme natif de Témiscouata compte d’ailleurs enregistrer un DVD.

Deux autres artistes

À noter que le maître de cérémonie de cette soirée sera Benjamin Bessette, un homme bien connu dans le monde de la musique country au Centre-du-Québec.

«Benjamin assurera la première partie et agira en qualité d’animateur», a indiqué le Drummondvillois Jacques Rivard, propriétaire des Productions Jacques Rivard et grand responsable du retour de Claude Landré sur les planches.

Par ailleurs, tout au long de cet événement, les spectateurs auront le loisir de voir les oeuvres de Guy «Gello» Gilbert, un peintre qui affiche une impressionnante feuille de route. Les toiles seront exposées à l’entrée de la salle Le Royal. «J’ai fait de nombreuses expositions un peu partout et j’ai réalisé bon nombre de murales, dont une de 24 pieds de large, en l’église de Lefebvre, il y a plusieurs années (l’œuvre s’y trouve toujours), a exposé l’artiste qui a sa propre galerie sur la rue Notre-Dame. J’ai aussi peint des murales dans plusieurs établissements, comme au Goti (dans l’ancien local sur la rue Heriot), au resto-bistro L’Entracte, au centre culturel et au centre communautaire Drummondville-Sud.»

Les styles de prédilection de M. Gilbert sont les arts autochtone, animalier et hyperréaliste. À noter qu’après la soirée, les spectateurs seront conviés à la Taverne Chez Philippe. Une séance d’autographes aura lieu.

Photo a

Photo b

Photo c

Partager cet article