Agrandissement du Centre Marcel-Dionne : «Les Voltigeurs n’ont qu’à déposer leur projet»

Agrandissement du Centre Marcel-Dionne : «Les Voltigeurs n’ont qu’à déposer leur projet»
La Ville de Drummondville invite l'organisation des Voltigeurs à déposer son projet d'agrandissement du Centre Marcel-Dionne. (Photo d'archives)

À deux reprises en quelques semaines à peine, le président des Voltigeurs, Éric Verrier, a laissé savoir qu’il caresse de plus en plus l’idée d’accueillir le championnat canadien de hockey junior à Drummondville. Cependant, avant de voir briller la Coupe Memorial au Centre Marcel-Dionne, la Ville devra compléter des travaux d’agrandissement et ajouter plusieurs places assises.

Questionnée sur ce projet, la mairesse de Drummondville, Francine Ruest Jutras, a laissé savoir que l’organisation des Voltigeurs devrait d’abord mettre sur papier son projet. «Si les Voltigeurs ont un projet d’agrandissement, il faudrait absolument qu’ils nous le soumettent pour que nous puissions faire une estimation des coûts, a-t-elle indiqué. Il faudrait voir aussi si les Voltigeurs ont de l’argent à investir dans ce projet et si d’autres partenaires seraient intéressés à injecter des fonds. Donc, à ce moment-ci, je ne peux pas dire si je suis pour ou contre l’idée, parce qu’aucun document n’a encore été déposé.»

La première magistrate a profité de l’occasion pour rappeler qu’en 2008, la Ville a investi plus de 3 M $ pour permettre le remplacement de la vieille dalle de béton, qui datait de la construction de l’édifice (1963). Également, en 2007, une troisième glace olympique a été construite à l’aréna Yvan-Cournoyer, un investissement de plus de 5,5 M$. «L’idée d’agrandir le Centre Marcel-Dionne revient à l’occasion. Lorsque nous aurons un dossier entre les mains, nous l’étudierons au mérite en tenant compte des coûts et des bénéfices. J’imagine que si nous avions un plus grand Centre Marcel Dionne, nous pourrions peut-être y présenter des spectacles à assistance nombreuse. Comme vous voyez, nous aurons plusieurs aspects à évaluer», a-t-elle insisté.

«Les Voltigeurs le méritent»

De son côté, le président du comité des sports à la Ville de Drummondville, Jean Shooner, a fait savoir qu’il encourage fortement les Voltigeurs à déposer leur projet.

«Je les ai toujours appuyés. Je trouve que cette organisation est absolument sensationnelle et mérite d’être appuyée d’une façon absolue par la Ville. Si je ne quittais pas la présidence du comité des sports en novembre, vous pouvez être assurée que je pousserais le dossier jusqu’à temps qu’il se concrétise, mais je ne crois pas que la décision se prendra d’ici l’élection», a communiqué M. Shooner.

Ce dernier a d’ailleurs révélé, cette semaine, qu’il songe sérieusement à se présenter à la mairie aux prochaines élections municipales.

Quoi qu’il en soit, selon M. Shooner, il est évident que l’aréna Marcel-Dionne, malgré toutes les améliorations qui ont été apportées, n’est pas à la fine pointe si on le compare à d’autres au Québec. «Je crois que nous avons beaucoup de chemin à faire en ce sens. Cependant, notre priorité immédiate est de compléter le Centre Multi-Sports, qui fait présentement l’objet d’une demande de subvention au programme Chantiers Canada-Québec», a-t-il conclu.

Partager cet article