La fête Super-trad a été populaire

La fête Super-trad a été populaire
Mackinaw. (Photo : archives Ghyslain Bergeron)

CULTURE. La fête Super-trad, organisée par Mackinaw le 18 juin dernier au Cégep de Drummondville, a été fort appréciée. Les participants ont pu explorer des stations-découvertes sous les thèmes de la danse traditionnelle, des arts traditionnels et du conte.

Cette fête de fin d’année s’inscrivait dans le programme Super-trad présenté par Desjardins qui a pour but de favoriser l’intégration sociale et l’égalité des chances pour tous les jeunes à travers la danse traditionnelle. Ce sont près de 225 jeunes de 4 à 12 ans de la région qui ont pu bénéficier des ateliers pendant l’année scolaire. Les participants du programme ont partagé les apprentissages reçus tout au long de l’année à leurs familles.

«Après la pandémie, le but était de donner à la fête Super-trad des allures de fête de quartier pour se revoir, jouer, échanger et de découvrir le trad de façon ludique», précise Lucie Brouillette, codirectrice générale chez Mackinaw, en précisant que la Caisse Desjardins de Drummondville a appuyé le projet à hauteur de 20 000 $.

Le programme offrait une série d’ateliers qui a permis aux élèves de s’initier à la gigue, aux percussions, au chant et à la danse en utilisant une thématique relative aux superhéros.

Quelques chiffres – année scolaire 2021-2022

  • 214 jeunes en milieu scolaire;
  • 13 classes;
  • 3 écoles du Centre de services scolaire des Chênes (CSSDC), soit les écoles
  • Immaculée-Conception, Saint-Louis-de-Gonzague et Frédéric-Tétreau;
  • 10 jeunes se sont joints aux cours offerts à l’École de danse Mackinaw, située à la Maison des arts Desjardins Drummondville.

Il est à souligner que le programme se poursuivra pour l’année scolaire 2022-2023 et sera même élargi. (LT)

Partager cet article