La réserve de sang revient «à la normale» dans la région

Photo de Cynthia Martel
Par Cynthia Martel
La réserve de sang revient «à la normale» dans la région
Collecte de sang. (Photo : Depositphoto)

SANTÉ. Un mois après avoir lancé un appel aux dons de sang, le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec retrouve une réserve convenable.

«Les inventaires de nos banques de sang sont de retour à la normale, et ce, pour tous les groupes sanguins», indique Philippe Lehoux, agent d’information au CIUSSS MCQ.

Le 25 octobre dernier, le Dr Christian Carrier, hémato-oncologue au Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) de Trois-Rivières, avisait que le CIUSSS était contraint de reporter des chirurgies non urgentes, à l’instar d’autres établissements de la province, en raison de pénurie de sang des groupes sanguins O positif et négatif qui sévissait dans la réserve d’Héma-Québec.

«À ma connaissance, c’est la première fois depuis des années que cette situation survient. C’est très exceptionnel, mais pas critique, dans le sens où on est capable de rouler encore et qu’à aucun moment, la vie d’un patient n’a été en danger, c’est-à-dire qu’une personne victime d’un accident grave, par exemple, pourrait recevoir du sang. Nous agissons aujourd’hui, car nous sommes dans une situation de prudence», avait-il souligné.

Notons qu’il a été impossible de savoir combien de chirurgies ont été reportées. Toutefois, toutes les activités qui requièrent du sang ont repris depuis quelques jours.

«Il n’y a plus de limitation en raison de la pénurie de sang», précise M. Lehoux.

Depuis un peu plus d’un an, Héma-Québec voit son nombre de dons diminuer alors que la demande est en hausse, particulièrement pour le groupe sanguin O positif. Chaque jour, 1000 dons de sang sont nécessaires au Québec. La population est invitée à donner du sang à tout moment, lorsqu’elle le désire et le peut.

D’ailleurs, deux collectes se tiennent prochainement à Drummondville, soit les 21 et 22 décembre, de 13 h 30 à 19 h 30, au 4676, rue Traversy, dans le secteur Saint-Nicéphore.

Partager cet article