L’OSD impatient de retrouver son public en salle

L’OSD impatient de retrouver son public en salle
L’Orchestre symphonique de Drummondville et son chef, Julien Proux. (Photo : Gracieuseté - Véronique Saint-Amand)

CULTURE. L’Orchestre symphonique de Drummondville (OSD) lance sa saison 2021-2022 et s’apprête à retrouver son public en salle.

Julien Proulx, directeur artistique, invite la population à découvrir les couleurs de la musique d’Europe centrale. «À la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, cette région du monde vit un foisonnement culturel et musical d’une immense richesse», explique le chef d’orchestre.

Alliant la musique de tradition germanique aux sonorités singulières de leur folklore, les compositeurs de Bohème (Dvořák, Smetana, Janáček) et de Hongrie (Liszt, Bartók, Kodály) donnent en effet une bouffée d’air frais à la musique savante. Véritable capitale culturelle de l’Europe, Vienne est à cette époque un lieu de rencontre où les arts brillent de mille feux au son des bals, des valses et des opérettes.

Pour le plus grand plaisir de tous, la série des Grands concerts Canimex revient en force cet automne à la Maison des arts Desjardins Drummondville. Le public aura la chance d’y entendre des solistes internationaux, mais aussi le meilleur des talents d’ici avec le chef invité Nicolas Ellis, la violoniste Marie Bégin, le pianiste Jean-Michel Dubé et les chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. On peut en apprendre davantage sur ces concerts en consultant le site web suivant : www.osdrummondville.com.

Exceptionnellement cette année, la série des Grands concerts sera divisée en deux parties pour tenir compte de l’évolution des conditions sanitaires. Il y aura donc deux périodes de mise en marché distinctes.

Nouveautés

En plus des concerts symphoniques à la Maison des arts, l’OSD présentera cette saison deux nouveautés. «Jeunes musiciens à l’avant-scène» mettra en lumière des musiciens de la relève, alors que les «Causeries musicales», la nouvelle série de musique de chambre, fera découvrir à la population toute la richesse de la musique classique dans une ambiance décontractée. Autour d’un café, d’une bière ou d’un verre de vin, ce sera l’occasion de rencontrer les musiciens dans l’atmosphère champêtre du Club de golf de Drummondville.

Finalement, comme à son habitude, l’orchestre fera une tournée du Centre-du-Québec en présentant un concert d’orchestre de chambre intitulé «Beethoven au salon». Il s’agit d’un concert-exposition présentant l’œuvre symphonique de Beethoven sous un autre jour.

Partager cet article