Le Musée de la photographie lance ses expositions estivales

Rédaction
Le Musée de la photographie lance ses expositions estivales
Le Musée de la photographie Desjardins est situé au 400 rue Heriot. (Photo : archives, Stéphane Lévesque)

CULTURE. Le Musée de la photographie Desjardins de Drummondville présentera, du 6 juin au 29 août, les œuvres de trois photographes québécois de renommée internationale intitulée «Un Musée complètement animal».

Les expositions mettront en vedette les photographes Jacques-André Dupont, Jean-Simon Bégin et Jérémie Leblond Fontaine. Ces expositions montreront une sélection de clichés animaliers. Le musée souligne également la participation du Club Photo Drummond au projet.

En plus des expositions, le Musée lancera le livre « Un Musée complètement animal » comprenant l’ensemble des œuvres des expositions ci-haut mentionnées. L’ensemble des recettes serviront au Fonds Muséal Scolaire pour les Écoles Défavorisées.

La présentation de Jacques-André Dupont, intitulée «Libres et Sauvages, Portraits animaliers d’Amérique et d’Afrique», présentera une quarantaine d’œuvres grand format captées lors de ses rencontres avec la faune. Du fou de Bassan, au léopard furtif, il sera possible d’y découvrir l’humanité derrière le regard perçant des animaux sauvages immortalisé par sa caméra.

Dans le cadre de l’exposition, une série numérotée de ses œuvres sera mise en vente au public. La totalité des revenus seront remis au Fonds Muséal Scolaire pour les Écoles Défavorisées du Québec.

Intitulée «Solstice», l’exposition de Jean-Simon Bégin présentera deux douzaines d’œuvres soit 12 pour le solstice d’été ainsi que 12 pour le solstice d’hiver. Des clichés d’animaux provenant du Québec avec une signature unique et propre à l’artiste.

Pour M. Bégin, la photographie animalière se compare à la visite d’un musée. «C’est important de faire comme si on entrait dans un musée. On ne touche pas aux œuvres, on ne fait pas de bruit, on est en état de contemplation. C’est le même principe en nature», a-t-il décrit.

Finalement, l’exposition de Jérémie Leblond Fontaine, nommée «Vulpes» proposera une immersion dans l’univers des renards du Canada et principalement ceux du Québec. «Le renard roux est l’animal qui m’a procuré mes moments les plus forts en photographie animalière. Cette exposition se veut un hommage à mes amis rouquins qui ont croisé mon chemin au fil des années», a commenté le photographe.

Les expositions ouvriront leurs portes au public dès 14h le 6 juin prochain. (LPS)

Partager cet article