Incendie suspect dans un boisé de la rue Farrell

Incendie suspect dans un boisé de la rue Farrell
Un incendie a éclaté dans un boisé de la rue Farrell, à Drummondville. (Photo : Ghyslain Bergeron)

INCENDIE. Sur l’heure du dîner jeudi, les pompiers de Drummondville sont intervenus sur la rue Farrell pour un incendie suspect qui a éclaté dans un boisé derrière l’usine Essity Canada.

Des citoyens et des employés municipaux ont contacté les sapeurs vers 11 h 46, car de la fumée et des flammes étaient visibles de la rue Pinard, dans le secteur Saint-Pierre, dans un boisé tout juste de l’autre côté de la Rivière Saint-Germain. Arrivés sur place, les pompiers ont tôt fait de constater que le brasier n’était accessible que par la rue Farrell.

Rapidement, les équipes se sont installées avec les boyaux et ont procédé à l’extinction qui aura duré environ une heure.

Les flammes, alimentées par le temps sec et le feuillage au sol, ont détruit surtout de l’herbe basse et quelques petits arbres sur une superficie d’environ 60 x 90 mètres (200 x 300 pieds).

L’incendie aurait éclaté à la suite de la négligence d’une ou des personnes qui se seraient passées dans le boisé. La Sûreté du Québec a été demandée sur les lieux et saisie du dossier afin de tenter de retrouver les auteurs de ce sinistre.

Les flammes, alimentées par le temps sec et le feuillage au sol, ont détruit surtout de l’herbe basse et quelques petits arbres sur une superficie d’environ 60 x 90 mètres (200 x 300 pieds). (Photo : Ghyslain Bergeron)

Présentement, la SOPFEU (Société de protection des forêts contre le feu) estime que la région de Drummondville présente un niveau élevé de risque d’incendie. Heureusement, la météo prévoit des précipitations au cours des prochains jours.

La SOPFEU rappelle qu’au début du printemps, la verdure n’est pas encore présente, ce qui rend les herbes mortes hautement inflammables. Le dernier hiver a laissé moins d’accumulation qu’à la normale, et le sol est plus sec. Le couvert de neige étant déjà disparu dans plusieurs régions, il suffit donc que de quelques heures d’ensoleillement et d’un peu de vent pour assécher les broussailles et faire augmenter le danger d’incendie.

Avant d’allumer un feu, il faut consulter la réglementation en vigueur dans chacune des municipalités et planifier les activités en s’informant auprès du Service de sécurité incendie. Dans le doute, il est préférable de vérifier auprès de la municipalité avant d’allumer un foyer extérieur.

Partager cet article