Budget du Québec : des sommes pour attirer des étudiants étrangers à Drummondville

Photo de Marilyne Demers
Par Marilyne Demers
Budget du Québec : des sommes pour attirer des étudiants étrangers à Drummondville
Le gouvernement réserve une somme de 9,1 M$ sur trois ans pour l’attraction et la rétention d’étudiants étrangers, notamment à Drummondville. (Photo : Archives)

FINANCES. Québec veut favoriser l’attraction et la rétention d’étudiants étrangers. Le budget présenté par le ministre des Finances Eric Girard prévoit des sommes qui seront octroyées à la Société de développement économique de Drummondville (SDED) à cet effet.

Le gouvernement Legault réserve 9,1 millions de dollars sur trois ans pour conclure des ententes visant l’attraction et la rétention d’étudiants étrangers avec la SDED, ainsi que Montréal International et Québec International. Une nouvelle qui réjouit le maire de Drummondville et président de la SDED, Alain Carrier.

«C’est tout un honneur de voir que, dans un budget provincial, le gouvernement donne une subvention de 9,1 millions de dollars entre autres à la Société de développement économique de Drummondville. On s’aperçoit qu’il y a quelque chose qui existe entre Montréal et Québec qui s’appelle Drummondville. Comme on fait bien le travail, je pense qu’ils ont cru bon de partager ces montants avec nous. On va avoir le budget qui va venir avec et ça va nous permettre d’embaucher des gens», commente-t-il.

Alain Carrier, maire de Drummondville. (Photo Ghyslain Bergeron)

Alain Carrier indique qu’il s’agit d’une bonne nouvelle pour les entreprises de Drummondville et des environs. «On manque de main-d’œuvre. À la SDED, on travaille à l’attraction, mais aussi la rétention de main-d’œuvre. Lorsque les étudiants étrangers arrivent chez nous, ils viennent au cégep, à l’université. L’idée derrière ça, c’est qu’une fois formés, ils restent ici.»

Parallèlement, le maire Carrier rappelle qu’un projet de logements à proximité du futur parc industriel est dans les plans. «On va construire de nouveaux logements qui serviront autant pour les étudiants que les travailleurs étrangers. On veut les aider à trouver un logement quand ils viennent ici», affirme-t-il.

Ce dernier estime qu’une annonce pourrait être réalisée ce printemps. «On rencontre des gens qui veulent investir. Ça avance. Il y a des endroits ciblés, mais il est trop tôt pour l’annoncer parce qu’il manque des contrats à signer. Je m’attends d’ici un mois ou deux à pouvoir faire une annonce», fait-il savoir.

Par ailleurs, le maire de Drummondville rappelle que le manque de place criant en services de garde dans la région demeure une préoccupation. «Il y a une annonce qui va être faite bientôt pour une soixantaine de places, mentionne Alain Carrier, sans donner plus de détails. Pour moi, ce n’est pas suffisant. Le manque de place qu’il y a à Drummondville, c’est épouvantable. Ça tourne en rond.»

Dans son budget, le ministre Girard prévoit 97,4 millions de dollars sur cinq ans pour stimuler la création de nouvelles places de garde en milieu familial.

Enfin, parmi les annonces attendues à la suite de la présentation du budget provincial, le maire de Drummondville indique des sommes doivent être versées à l’Aéroport de Drummondville, dont les opérations ont été affectées par la pandémie. «On va avoir notre part. Le montant reste à confirmer. Ces sommes serviront pour les opérations», informe-t-il.

Québec réserve 20 millions de dollars pour soutenir les aéroports régionaux, dont les aéroports municipaux.

Partager cet article