Drummond bascule en zone orange

Photo de Marilyne Demers
Par Marilyne Demers
Drummond bascule en zone orange
Le premier ministre François Legault.

COVID-19. Après cinq mois en alerte maximale, la MRC de Drummond passera en zone orange. Les citoyens auront droit à certaines mesures d’assouplissement dès le 8 mars.

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé que les régions de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches, de la Mauricie, du Centre-du-Québec et de l’Estrie passeront au palier d’alerte orange. Montréal, Laval, Lanaudière, la Montérégie et les Laurentides demeurent en zone rouge.

«De manière générale, ce qu’on a vu au cours des dernières semaines, c’est qu’il y a une baisse importante du nombre de cas et d’hospitalisations. Depuis une dizaine de jours, ça s’est stabilisé […], en particulier à cause de la présence de plus en plus importante du variant britannique. Ce que les experts prévoient, surtout dans la grande région de Montréal, c’est qu’on pourrait voir une augmentation des cas et des hospitalisations dans les prochaines semaines et s’ajoute à ça la relâche scolaire.  On ne sait pas encore jusqu’à quel point les consignes vont être respectées. Le bon côté évidemment, c’est la vaccination qui approche», a indiqué François Legault, en conférence de presse mercredi.

«Il y a des régions, quand on regarde les hôpitaux, où on peut voir une certaine stabilité et une petite marge de manœuvre, mais il y a d’autres régions où il n’y a aucune marge de manœuvre. Quand il va y avoir une augmentation des hospitalisations dans ces régions-là, on va se retrouver dans une situation qui est difficile. C’est en tenant compte de ce contexte qu’on a eu à prendre des décisions qui ne sont pas faciles», a-t-il ajouté.

En zone orange, le couvre-feu sera toujours imposé, mais débutera à 21h30, plutôt que 20h. Les rassemblements demeureront interdits.

Les restaurants pourront accueillir des clients dans leurs salles à manger, avec un maximum de deux adultes par table qui peuvent être accompagnés de leurs enfants d’âge mineur. De plus, un registre de la clientèle doit être tenu. Durant la période de couvre-feu, seule la livraison demeure possible. Les bars, brasseries, tavernes et casinos resteront fermés.

Les gyms pourront rouvrir leurs portes. Les lieux de culte pourront accueillir jusqu’à 100 personnes maximum. Quant aux salles de spectacle, les lieux avec des places fixes assignées pourront rouvrir dans le respect des mesures en vigueur.

En ce qui concerne les écoles, le port du couvre-visage ne sera pas obligatoire à l’extérieur ni dans les classes pour les élèves de la 1re à la 4e année du primaire, en zone orange. À partir du 15 mars, les activités parascolaires pourront reprendre en groupe-classe uniquement, et ce, partout à travers la province.

«On veut aller plus loin que ça. On va poursuivre dans les prochains jours les discussions, entre autres, avec les fédérations sportives, et on promet la semaine prochaine d’arriver avec un plan complet de déconfinement progressif dans le secteur du sport», a mentionné François Legault.

Rappelons que seules les régions de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, du Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord, de l’Abitibi-Témiscamingue, du Nord-du-Québec, du Saguenay – Lac-Saint-Jean et de l’Outaouais étaient passées en zone orange au cours des dernières semaines.

Partager cet article