Les Voltigeurs plient l’échine en prolongation (photos)

Les Voltigeurs plient l’échine en prolongation (photos)
Les Foreurs de Val-d'Or ont inscrit le but vainqueur en prolongation. Photo Iften Redjah / LHJMQ (Photo : Iften Redjah / LHJMQ)

HOCKEY. Disputant un troisième match dans l’environnement protégé de Rimouski, les Voltigeurs de Drummondville, non sans avoir déployé les efforts pour remporter la partie, ont baissé pavillon 3 à 2, face à la puissante machine de hockey des Foreurs de Val-d’Or, mardi après-midi, au Colisée Financière Sun Life.

Les Foreurs de Val-d’Or, avec leur huit joueurs repêchés dans la Ligue nationale de hockey (LNH), étaient les visiteurs face aux Voltigeurs, qui alignent la plus jeune formation du circuit Courteau. Même si le duel semblait inégal, les deux équipes ont dû se résoudre à trancher le débat en prolongation.

«On est déçu du résultat, mais je suis extrêmement fier de mes gars. On a tout donné ce qu’on avait. Et encore plus. J’ai senti, du premier au dernier, que tout le monde a compétitionné devant ce challenge. Même en prolongation, on a eu une chance de gagner le match», a lancé l’entraîneur des Voltigeurs, Steve Hartley.

Même son de cloche du côté du capitaine Xavier Simoneau.

Photo Iften Redjah / LHJMQ

«On a perdu, mais nous sommes quand même allés chercher un gros point contre la meilleure équipe dans la ligue. Ça fait longtemps que je n’ai pas vu une équipe «all star» de même. Je suis fier, car mon trio (avec deux joueurs de 16 ans) affrontait pour la plupart du temps des joueurs repêchés. C’est une belle expérience pour apprendre. Nous ne sommes pas gênés de notre performance.»

Pour ce match, les Voltigeurs étaient privés des services de William Dufour et Charles-Antoine Dumont.

Le brio de Lapenna

Le portier des Voltigeurs de Drummondville, Francesco Lapenna, a une fois de plus été un joueur clef au sein de l’équipe drummondvilloise en étant bombardé de 43 tirs. «Franky répare nos petites erreurs qui pourraient parfois nous coûter cher. On a la chance de l’avoir et il est capable de sauver des matchs à lui tout seul», a exprimé le capitaine Simoneau.

Photo Iften Redjah / LHJMQ

«Même quand il ne joue pas, il est une présence réconfortante pour nos défenseurs», a ajouté Hartley.

Même l’entraîneur des Foreurs, Daniel Renaud, a encensé le portier des Rouges. «C’est la vedette de la journée. Il a été dominant dans son filet pendant 60 minutes.»

Le fil du match

Les deux équipes, séparées par 15 points au classement, ont offert toute une prestation en première période. Les Foreurs ont entamé le match avec le couteau entre les dents en dirigeant plusieurs lancers dangereux vers la cage de Francesco Lapenna qui a été brillant, à plusieurs reprises. Il s’est entre autres signalé lors d’un désavantage numérique d’un homme face à son ancienne équipe.

Les Voltigeurs, par l’entremise du bâton de Tristan Roy, son premier en carrière dans la LHJMQ (en 40 matchs), se sont inscrits au tableau avant la fin du premier engagement. Roy a battu le gardien recrue William Blackburn du côté du bloqueur. Michael Little s’est fait complice sur ce jeu.

Malgré qu’il ait cédé en début de période face à Marshall Lessard, ce qui portait la marque à 1-1, le portier des Voltigeurs a poursuivi sur sa lancée lors de la période médiane. Coup sur coup, il a frustré Samuel Poulin des Foreurs dans l’enclave et Jacob Pelletier en échappée.

Avec 2:29 à faire au tableau, le travail acharné de Xavier Simoneau et Justin Côté a permis à Jacob Dion d’enfiler son troisième de la saison en sautant sur un retour de lancer qui provenait de derrière le filet du gardien des visiteurs.

L’attaquant Jordan Spence des Foreurs a fait bouger les cordages en milieu de troisième période en battant Lapenna qui avait anticipé un tir haut. Justin Côté a frappé un poteau vers la fin de l’engagement pendant qu’à l’autre bout de la patinoire, quelques minutes plus tard, Orlando Mainolfi bloquait un tir devant son gardien.

En prolongation, dans un jeu à deux contre un, Jordan Spence, sur une savante passe de Samuel Poulin, a fermé les livres avec un tir précis que Francesco Lapenna ne pouvait arrêter.

Malgré l’effort collectif soutenu de toute sa troupe, Steve Hartley a encaissé sa douzième défaite, cette saison, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

La progression de l’équipe

Questionné sur les performances du défenseur Maveric Lamoureaux et de l’ailier Tristan Roy, Hartley a été loquace envers ses protégés. «Je suis content pour Tristan Roy qu’il soit enfin récompensé (son premier but en carrière après 40 matchs). J’aime ce qu’il apporte depuis son arrivée. C’est un jeune homme très intelligent. Peut-être qu’ailleurs il se cherchait. Avec nous, il joue au hockey sans se poser trop de questions. Quant à Lamoureaux, depuis 5-6 matchs, je sens qu’il a vraiment une progression dans son jeu. J’adore l’aspect physique qu’il apporte à notre équipe. On l’a vu en fin de troisième période, il a donné une grosse mise en échec devant notre banc. Il n’y a pas grand monde qui va aimer jouer contre lui.»

Le prochain match des Voltigeurs est prévu pour jeudi, à 14 h, face à l’Armada de Blainville-Boisbriand. «Nous les avons battus la dernière fois, ils vont rebondir. Ça va être un autre bon match. Si on a été capable de tenir tête à Val-d’Or aujourd’hui, je pense qu’on peut rivaliser avec n’importe qui dans cette ligue. On va prendre une journée de congé demain et on va être prêt jeudi», a précisé Xavier Simoneau, en conclusion.

Partager cet article