Du soutien pour le développement d’activités destinées aux aînés

Du soutien pour le développement d’activités destinées aux aînés
Le député de Johnson, André Lamontagne, et le député de Drummond-Bois-Francs, Sébastien Schneeberger. (Photo : Gracieuseté)

AIDE. À la suite de l’appel de projets 2020-2021, dans le cadre du nouveau Programme Action Aînés du Québec (PAAQ), un financement de 21 432 $ a été accordé à l’Association des personnes proches aidantes Drummond pour la réalisation d’activités destinées aux aînés. Le projet permettra le maintien et l’adaptation des activités de soutien pour des personnes endeuillées.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable de la région du Centre-du-Québec et député de Johnson, André Lamontagne, et le député de Drummond-Bois-Francs et leader parlementaire adjoint, Sébastien Schneeberger, en ont fait l’annonce aujourd’hui par voie de communiqué.

«Le terme « prendre soin » obtient tout son sens ici. La mise en valeur d’activités pour nos ainés ainsi que la continuité des activités pour les personnes endeuillées démontrent que le côté humain prédomine pour l’Association des personnes proches aidantes Drummond. J’invite l’association à perpétuer leur excellent travail et je remercie l’ensemble de l’équipe de la ministre Blais pour son soutien», souligne le député Schneeberger, député de Drummond-Bois-Francs et leader parlementaire adjoint

«C’est avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai appris que l’Association des personnes proches aidantes Drummond a obtenu un soutien financier. Cette aide fait toute la différence auprès de nos aînés. Je tiens à remercier tous ceux et celles qui travaillent et appui cet organisme, ainsi que la ministre Blais et ses équipes pour leur appui», affirme de son côté M. Lamontagne.

Lancé en septembre dernier, le PAAQ est un programme de soutien financier aux organismes pouvant contribuer à la pérennité de leurs activités destinées aux aînés, grâce à l’embauche de ressources humaines et à l’acquisition du matériel ou de l’équipement nécessaires à la réalisation de ces activités.

Les activités soutenues doivent encourager la solidarité intergénérationnelle, la valorisation des aînés, leur participation sociale ou leur maintien dans leur communauté en toute sécurité.

«Le contexte de la pandémie nous démontre une fois de plus toute l’importance de se donner les moyens pour mieux prendre soin de nos aînés. Chaque jour, des organismes d’ici, engagés auprès des personnes âgées, œuvrent afin de proposer des activités variées qui contribuent à briser leur isolement et à les maintenir actifs, au sein de leur communauté», indique Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants

Soulignons que dans l’ensemble du Québec, 105 demandes ont été retenues et se partageront un montant total de 3 330 092 $.

La mise en œuvre du Programme Actions Aînés du Québec est l’une des mesures prévues au Plan d’action 2018-2023 découlant de la politique gouvernementale Vieillir et vivre ensemble, chez soi, dans sa communauté, au Québec pour soutenir les organismes engagés auprès des aînés. (CGM)

Partager cet article