Québec annoncera des allègements la semaine prochaine

Photo de Lise Tremblay
Par Lise Tremblay
Québec annoncera des allègements la semaine prochaine
François Legault, premier ministre du Québec. (Photo : Capture d'écran)

PANDÉMIE. Si le nombre de cas continue de baisser au Québec, le gouvernement Legault annoncera des mesures d’allégement dans certaines régions du Québec la semaine prochaine.

Sans donner plus de détails, le premier ministre François Legault a cependant avisé que les citoyens de la grande région de Montréal seront exclus de cette annonce en raison de la situation sanitaire qui prévaut dans cette région et du nombre élevé des hospitalisations.

Le «relâchement de certaines consignes», si la tendance se maintient, sera en vigueur à compter du 8 février.

«Ce sera différent d’une région à l’autre. Ça sera annoncé au courant de la semaine prochaine», informe le premier ministre.

Entre-temps, les Québécois sont priés de réduire leurs contacts avec les personnes âgées de 65 ans et plus, puisqu’elles constituent la clientèle étant le plus à risque de développer des complications liées à la COVID-19.

«On se reprendra après la pandémie. On les visitera plus», a lancé M. Legault.

Durant le point de presse, le premier ministre du Québec a aussi partagé son inquiétude relativement aux variants de la COVID-19 qui causent des situations intenables dans certains pays, en Europe notamment.

«Je ne comprends pas M. Trudeau. Je l’ai bien écouté tantôt dans son point de presse, mais je ne le comprends pas, a-t-il affirmé. Je pense qu’il a tous les pouvoirs, soit pour interdire les voyages non essentiels internationaux, soit pour obliger les arrivants d’être en quarantaine dans des hôtels supervisés à leurs frais. Chaque jour, il y a des voyageurs qui arrivent. Chaque jour, il y a un risque que des variants s’ajoutent. Il y a donc une urgence d’agir. Je redemande à M. Trudeau d’agir rapidement.»

François Legault demande parallèlement à Justin Trudeau de «mieux contrôler la gestion des doses de vaccin», puisque celles-ci sont acheminées au Québec en provenance de l’Europe, et non des États-Unis. En ce moment planent des craintes de rétention. «C’est inquiétant, car nous avons encore une bonne partie de notre population vulnérable qui n’a pas encore été vaccinée. Je demande à M. Trudeau de faire tout ce qu’il est possible de faire», a ajouté François Legault.

À ce jour, au Québec, 225 000 personnes ont été vaccinées, un nombre qui satisfait le gouvernement et qui respecte le calendrier de vaccination qui avait été établi.

Concernant l’économie, François Legault a assuré aux Québécois que son gouvernement est déjà prêt à relancer le Québec. «Ce que je vise, c’est un boum économique dans la deuxième partie de l’année 2021 et 2022. Ce sera une relance économique où nous allons profiter de nouvelles opportunités. Il y aura une nouvelle économie avec plus d’entreprises qui vont fabriquer des produits qui étaient auparavant importés et davantage d’entreprises vertes puis dans le secteur du numérique», a-t-il conclu.

Le Québec enregistre 1166 nouveaux cas de COVID-19 en ce 26 janvier.

Partager cet article