Branle-bas de combat sur la rue Germaine-Trinque

Branle-bas de combat sur la rue Germaine-Trinque
La rue Germaine-Trinque a été le théâtre d'une scène policière, lundi soir. (Photo : Ghyslain Bergeron)

FAITS DIVERS. La paisible vie des citoyens de la rue Germaine-Trinque à Drummondville a été bousculée, lundi soir vers 18 h, alors qu’une poursuite policière dans le secteur s’est soldée par l’arrestation d’un suspect.

Bien assis dans leurs sofas, plusieurs résidents de la rue Germaine-Trinque, derrière le concessionnaire Volkswagen, ont eu la surprise de voir arriver en trombe plusieurs voitures de police qui poursuivaient un petit véhicule rouge en fuite.

L’événement est survenu à la suite d’une demande d’assistance du Service correctionnel fédéral, afin de procéder à l’arrestation d’un individu recherché par leur service.

Lorsque localisé à bord d’un véhicule, l’homme recherché de 43 ans aurait percuté à quelques reprises le véhicule-patrouille des policiers alors qu’il s’est retrouvé pris dans un cul-de-sac giratoire. Il a été arrêté pour agression armée et conduite dangereuse (en plus du mandat d’arrestation). La Sûreté du Québec confirme que des coups de feu ont été tirés lors de l’intervention.

Au moins quatre impacts de balle sont visibles sur la voiture du fuyard et des fenêtres du véhicule ont éclaté.

Le véhicule du suspect est entré en collision avec un véhicule de patrouille. (Photo Ghyslain Bergeron)

«J’écoutais la télévision et j’ai entendu un bruit. Je croyais que c’était des coups de feu. Et là, j’ai vu des agents qui criaient après le gars avec les fusils sortis», a expliqué une citoyenne sortie sur son balcon.

Il a été amené au poste et sera rencontré par les enquêteurs au courant des prochaines heures.  Personne n’a été blessé lors de l’intervention.

La rue Germaine-Trinque est actuellement fermée à toute circulation, l’enquête sera confiée aux crimes majeurs de la Sûreté du Québec, assistés du Service de l’identité judiciaire.

Partager cet article