Se réinventer

Se réinventer
Délia Brignone a 675 textes d’écrits répartis en six volumes. (Photo : Ghyslain Bergeron)

-Par Délia Brignone

Comme la chenille se réinvente en papillon, l’être humain doit aussi se réinventer, en continu, tout au long de sa vie. Ne sachant pas ce que la vie nous réserve, nous devons garder en nous cette éventualité.

Le bonheur vient de l’intérieur et non de l’extérieur, car il ne dépend pas de ce que nous possédons, il dépend de qui nous sommes.

Il nous faut aussi savoir que l’amour dure plus qu’une vie. Il arrive que des changements radicaux s’imposent. C’est dans ces instants qu’il faut réagir vite, se réinventer, éviter d’être déstabilisé et perturbé.

Beaucoup de gens abdiquent devant l’éventualité d’un problème, d’un changement, d’une défaite. Ils abandonnent tout.

Il faut se battre. Il est possible de se réinventer. Parfois le résultat est bénéfique. Les gestes qu’il faut poser, les décisions qu’il faut assumer.

Si le papillon sait émerger, il en est tout autant possible pour l’être humain. C’est juste qu’il faut le vouloir, alors nous le pourrons.

Il est reconnu que l’être humain aime la stabilité, la constance, la fixité, mais la vie ne nous offre pas cette garantie et cette assurance.

Tout peut changer dans un court délai. Il faut s‘y préparer pour y faire face.

Il faut aussi savoir que la vie peut nous offrir une stabilité. Il y a de multiples variances pour de multiples gens. Personne ne peut vraiment savoir, il faut simplement être prêt à se réinventer, à se refaire. Plusieurs possibilités entrent en ligne de compte. Aucune exception.

Ce n’est pas la fin d’une vie, il faut penser et réaliser que c’est un nouveau départ. Il est parfois préférable de se réinventer que de stagner dans une situation improbable. C’est de penser que la vie continue dans une version différente.

Qui est Délia Brignone?

D’origine italienne et issue d’une grande famille, Délia Brignone est née au Québec. Après avoir habité en France avec son conjoint, elle est revenue au Québec, précisément à Drummondville, il y a plusieurs années. Mme Brignone a fait carrière dans le domaine de la décoration et de la mode. L’écrivaine s’est mise à la création de ses pensées il y a trois ans. Elle espère que ses écrits pourront apporter du bonheur et de la quiétude aux lecteurs. «Ce cadeau que j’ai reçu, je veux le partager avec vous», dit-elle.

Partager cet article