La Porte de Noël : un conte imaginaire réinventé

La Porte de Noël : un conte imaginaire réinventé
Frédéric Lavoie et Pascal Verrier sont les créateurs du projet La porte de Noël. (Photo Ghyslain Bergeron) (Photo : Ghyslain Bergeron)

MAGAZINE. Au cours des deux dernières années, la passion et le travail acharné de deux amis permettront aux enfants de découvrir La Porte de Noël, un livre jeunesse qui regroupe la lecture, le jeu, l’imaginaire et les valeurs. Ce produit québécois, en version française et anglaise, se veut une toute nouvelle vision sur le monde fantastique des fées, des gnolls et de la magie des fêtes.

Oubliez les lutins et préparez-vous à être émerveillé. Quand Antoine découvre La Porte de Noël dans un vieux coffre du grenier appartenant à son grand-père, une incroyable aventure commence.

Alors qu’il n’était qu’un petit garçon, le grand-père avait découvert une porte lumineuse sous un sapin, dans la forêt. En regardant de plus près l’étrange porte, il a été aspiré dans un monde enchanté.

L’arrivée de l’enfant dans cet environnement ne laissait aucun personnage indifférent. Aucun humain n’avait jamais pu pénétrer dans cet endroit, car la porte magique est habituellement invisible aux yeux des humains.

«Il semble qu’un gnoll ait oublié de la fermer après son passage dans ton monde. C’est pour cette raison que tu as pu venir nous voir», a expliqué la reine, qui était accompagnée du roi et d’une licorne.

Les fées et les gnolls sont au cœur de l’aventure de La Porte de Noël. (Photo Ghyslain Bergeron)

Ce préambule est l’histoire inventée par Pascal Verrier, et illustrée par Frédéric Lavoie. Elle se veut évolutive et interactive. «On voulait aller plus loin que les lutins qui font des coups et parfois, ça dégénérait! Disons que les lutins avaient le dos large. Notre monde des fées et des gnolls, des petits personnages qui aiment bien se cacher, est accessible à tout un chacun», a expliqué d’entrée de jeu M. Verrier qui est professeur de 2e année au primaire.

L’intérêt du livre jeunesse se résout à une interaction avec les personnages à l’aide de figurines et la porte de Noël.

«Il y a les fées et les gnolls qui se déclinent en différentes couleurs. Les fées peuvent transporter les enfants dans leur monde imaginaire s’ils pensent très fort à elles quand ils s’endorment. Par contre, si l’enfant ronfle, ce sera un gnoll qui lui fera faire ce voyage nocturne!», a ajouté M. Lavoie, illustrateur et propriétaire des Histoires à succès, une maison d’édition.

Pour activer la porte et permettre aux personnages d’entrer dans notre monde, les enfants doivent déposer du sucre dans un petit bol pour les attirer.

«Le secret est vraiment la pierre précieuse qui active la porte. Quand ils acceptent le cadeau, le sucre est transformé en friandises qui sont accrochés dans le sapin de Noël. Par la suite, on peut attirer les fées et les gnolls dans notre monde avec les directives qui se trouvent dans le livre, car le portail est ouvert», a précisé Frédéric Lavoie.

Outre l’aspect ludique de La Porte de Noël, Pascal Verrier a voulu intégrer des valeurs de la vie de tous les jours à l’aventure.

Plusieurs personnages font partie de l’aventure de La porte de Noël. (Photo Ghyslain Bergeron)

«On suggère de sourire quand on dépose le sucre. Par le jeu, on peut encourager les enfants à aider dans les tâches ménagères. On prône l’entraide, les bonnes actions, l’amour, la gentillesse, la générosité. Les invités aiment bien ça. Mais il faut toujours que ce soit fait avec l’accord des parents et ils jouent surtout les fins de semaine comme ça, pas de branlebas de combat le matin avant de partir pour l’école et absolument vouloir trouver les personnages cachés dans la maison», a ajouté M. Verrier.

Sans le cacher, La Porte de Noël n’en est qu’à ses débuts et d’autres personnages feront leur apparition au cours des prochaines années.

«Les gens pourront de plus découvrir la licorne dans le livre. Le père Noël est aussi dans le décor, mais on n’en dit pas plus! Pour le moment, le magasin Buropro de Drummondville va distribuer les fées, les gnolls, les portes et le livre. Notre site Web et la page Facebook seront des vecteurs importants de la promotion, car ce n’est pas facile de s’implanter dans les commerces. Nous apprenons aussi les rouages du domaine de l’entrepreneuriat», ont lancé les deux passionnés.

La Porte de Noël s’adresse aux enfants âgés de 1 à 9 ans, mais toute la famille pourra participer à cette merveilleuse aventure.

 

Partager cet article