Graffitis : un Drummondvillois accusé

Photo de Cynthia Martel
Par Cynthia Martel
Graffitis : un Drummondvillois accusé
(Photo : Unsplash)

MÉFAITS. Un Drummondvillois de 36 ans fait face à une accusation de méfaits en lien avec une enquête concernant des graffitis commis dans des lieux publics au cours du mois de septembre.

Les policiers de la Sûreté du Québec ont procédé à son arrestation le 20 octobre. Ils ont également effectué une perquisition à son domicile dans le cadre de cette enquête.

L’homme arrêté a comparu au palais de justice de Drummondville pour faire face à une accusation de méfaits.

L’enquête est toujours en cours concernant ses agissements et il est possible que des accusations supplémentaires de méfaits soient portées ultérieurement contre lui.

Lutter contre la prolifération des graffitis

Par ailleurs, soulignons qu’au printemps dernier, les travaux de nettoyage saisonniers de graffitis ont engendré des dépenses de 35 000 $ à la Ville de Drummondville.

En 2019, une vague de graffitis illégaux a sévi sur le territoire. Afin de l’enrayer, des efforts importants ont été faits par l’équipe d’enquête de la MRC Drummond. Un jeune Drummondvillois a d’ailleurs été arrêté et accusé de 29 chefs d’accusation. Il a été condamné en 2020.

Rappelons que toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Partager cet article