La «Distinguished gentlemen’s ride» permet d’amasser plus de 2000$

La «Distinguished gentlemen’s ride» permet d’amasser plus de 2000$
Les motocyclistes se sont arrêtés dans des endroits ciblés pour prendre des photos de leurs motos. (Photo : Gracieuseté)

DON. Le 27 septembre dernier, pour la première fois à Drummondville, la «Distinguished gentlemen’s ride» (DGR), une randonnée à moto qui se tient à l’échelle mondiale, a permis d’amasser un peu plus de 2000 $ pour la recherche sur la santé masculine.

La «Distinguished gentlemen’s ride» (enfourcher sa moto avec élégance) est une parade à thèmes réunissant des dizaines de milliers de motocyclistes rétro dans le monde entier. Le défilé, qui a été initié à Sydney en Australie il a sept ans, a pour objectif d’amasser des fonds pour la recherche sur le cancer de la prostate, ou des testicules, et la prévention du suicide chez les hommes.

Le responsable local, Frédéric Fonjallaz, est plus qu’heureux de la récolte. «Pour moi, ce résultat est un succès, car il y a seulement quelques semaines, nous n’étions même pas sur la carte. Nous étions neuf motocyclistes, et deux passagers, à revêtir nos plus beaux habits. Nous avons sillonné les routes en solo en raison de la crise sanitaire, mais ce n’est que partie remise pour l’an prochain», a déclaré celui qui a adopté un costume distingué pour l’occasion.

Les vielles motos sont populaires lors de cette balade.

Le principal intéressé est déjà à planifier le rassemblement de 2021.

«Si la situation le permet, je veux en faire une fête automnale. J’ai déjà des démarches qui sont faites auprès de divers partenaires locaux (entreprises, musiciens, restaurateurs). C’est une cause qui me tient à cœur et qui peut aider les hommes qui combattent la maladie (physique ou mentale). J’ai confiance de réaliser un bel événement», a ajouté M. Fonjallaz.

La DGR est partenaire de la Fondation Movembre, la plus grande association caritative qui lutte pour la santé masculine à l’échelle mondiale.

Statistiques

  • 23 300 hommes diagnostiqués avec un cancer de la prostate, ce qui représente 20 % de tous les nouveaux cas de cancer chez les hommes en 2020.
  • 4 200 hommes mourront d’un cancer de la prostate, ce qui re présente 10 % de tous les décès par cancer chez l’homme en 2020.
  • En moyenne, chaque jour, 64 Canadiens reçoivent un diagnostic de cancer de la prostate.
  • 11 Canadiens en moyenne mourront quotidiennement d’un cancer de la prostate.
Partager cet article