Violent incendie à Saint-Germain (photos et vidéo)

Violent incendie à Saint-Germain (photos et vidéo)
Incendie à Saint-Germain. (Photo : Ghyslain Bergeron)

FAITS DIVERS. En fin de soirée samedi, un bâtiment agricole de la route 122, à Saint-Germain, été détruit par un violent incendie qui a nécessité l’intervention des pompiers de plusieurs municipalités.

L’appel au 911 a été effectué vers 22 h 14 par un père et son fils qui passaient par là, en voiture. «Nous habitons à environ deux kilomètres d’ici. Il y avait un gros panache de fumée blanche et nous sommes passés dedans. On a fait demi-tour. On aurait dit que c’était la maison qui brûlait, mais en s’avançant dans le chemin à bord de notre voiture, on a vite vu que la grange était rouge. On a appelé les pompiers. On a aussi cogné à la résidence qui se trouve là (en bordure de la route), mais il n’y avait personne. On a fait un peu de circulation, car la visibilité n’était vraiment pas bonne, une moto a même failli avoir un accident», ont expliqué Yannick Veilleux et son fils Vincent.

Incendie à Saint-Germain.

Quand les pompiers sont arrivés sur place, le feu faisait rage vers l’arrière d’un premier bâtiment rattaché par un passage à la porcherie. Les sapeurs ont commencé à créer une brèche entre les deux structures afin de freiner la propagation vers les bêtes. Heureusement, une pelle mécanique était à portée de main des services d’urgence et un voisin a pu opérer la machine. La tranchée a été rapidement effectuée, ce qui a permis de sauver une grande partie du bâtiment agricole.

Pour le reste de la structure, le vent, et le foin qui se trouvait à l’intérieur, n’ont fait qu’alimenter le brasier qui est devenu tout simplement hors de contrôle en très peu de temps. Pour le moment, il semble qu’aucune bête n’ait péri.

La chaleur intense et les tisons qui volaient dans le ciel germinois ont fait craindre le pire. Des arbres se sont aussi enflammés spontanément. Une maison située directement dans la ligne de vent a été menacée en début d’intervention. Finalement, seul un cabanon a vu son revêtement fondre en raison de la chaleur. Un citoyen a pu éloigner une remorque à chevaux à l’aide d’un tracteur et les pompiers ont arrosé un autre bâtiment agricole en aluminium afin de le protéger.

Les pompiers de Saint-Germain, Saint-Guillaume, Saint-Eugène et Drummondville ont participé à l’extinction. Les membres du SIUCQ étaient sur place afin de veiller à la sécurité de tous, tant sur le terrain qu’au contrôle de la circulation. L’extinction a duré plus de trois heures, mais les sapeurs ont quitté les lieux aux petites heures du matin.

La cause du sinistre n’était pas encore connue au moment d’écrire ces lignes. Personne n’a été blessé.

Partager cet article