Une famille sans toit à la suite d’un violent incendie (photos et vidéo)

Une famille sans toit à la suite d’un violent incendie (photos et vidéo)
Les flammes éclairaient le ciel dans le quartier. (Photo : Ghyslain Bergeron)

FAITS DIVERS. À peine 24 heures après un incendie qui a détruit une maison de la rue Charles-Garnier, les pompiers de Drummondville ont eu fort à faire, mardi soir, alors qu’une résidence de la rue Caselli à Drummondville a été détruite par les flammes.

C’est dans un quartier résidentiel tranquille, près du Boisé de la Marconi, que l’incendie a éclaté. Les résidents étaient à leur domicile quand les flammes auraient pris naissance sur le balcon arrière avant de se propager à la maison et au toit.

Le Service de sécurité incendie de Drummondville (SSID) a rapidement ordonné une troisième alarme en constatant qu’un panache de fumée était visible dans le ciel orangé créé par les flammes.

Le brasier avait déjà une longueur d’avance sur les sapeurs qui ont tenté de limiter les dégâts, mais en vain. Le toit est rapidement tombé à l’intérieur des murs de pierre.

Le feu aurait éclaté sur le balcon arrière.

Les résidents du quartier se sont massés aux abords de l’événement, ce qui a nécessité l’intervention des policiers afin de faire déplacer les foules en zones sécuritaires.

Le camion-échelle a été utilisé afin de pouvoir arroser le feu par-dessus les murs qui sont restés solides malgré l’intensité des flammes.

Les occupants ont tous pu se réfugier chez des voisins. Le propriétaire, sous le choc, a été rencontré par les intervenants du SIUCQ, mais n’a pas eu recours aux paramédics.

En début de nuit, vers 00 h 30, les pompiers tentaient toujours d’éteindre quelques foyers restants. Le pompier spécialisé en recherche de cause s’est présenté sur les lieux afin de déterminer la cause exacte du sinistre.

Un pompier a été légèrement blessé à une main lors de l’intervention.

Partager cet article