Le confinement et moi… (Tribune libre)

Le confinement et moi… (Tribune libre)
Tribune libre (Photo : Depositphoto)

TRIBUNE LIBRE. Ce n’est pas un secret, le confinement, c’est difficile pour tous. Présentement, je me soucis des gens qui ont un trouble de santé mentale comme moi. Depuis 2004, je suis atteinte de troubles mentaux graves et je vous le conjure, j’ai eu mes années de souffrances. Encore aujourd’hui, c’est difficile, mais ô combien mieux qu’il fut une époque.

Je vais bien face au confinement. Mais c’est grâce à toutes ces années de difficultés, qui m’ont forcé à trouver une façon de vivre afin de m’adapter à ma situation le mieux possible; et aux situations qui se présentaient. Présentement, je tente de ne pas trop dépendre des autres et j’arrive à m’occuper et remplir mon temps même dans des moments seuls de confinement.

Tous les jours, je dois endurer des séquelles de ma santé mentale… Et je ne suis pas la seule.

Moi, j’ai trouvé à m’occuper et ma créativité est à son maximum. Avant que les magasins ferment, au mois de mars, je suis allée m’acheter pour une bonne somme des accessoires d’arts, car je suis peintre. Et grâce à mon besoin de m’exprimer, j’arrive à faire un tas de choses créatives et je m’amuse. Je peins, je fais des montages photos de mes peintures, je fais des vidéos également pour parler de mes peintures, de mon histoire en tant que peintre, je me suis créée la page »L’artiste Kim » sur Facebook et je m’occupe à en faire la promotion. Je suis en pleine phase de création et je m’y refuge afin de palier à la situation, face à la pandémie.

J’écris tout ceci pour une raison précise. Je veux inspirer les gens à trouver une façon de créer dans ces moments qui peuvent vraiment engendrer la dépression. Il n’est pas ici juste question des gens qui ont une maladie mentale, mais de tout un chacun qui font face à la même situation que moi, le confinement.

J’ai une amie qui, comme moi, combat dans son quotidien également un trouble de santé mentale. Normalement, elle a une vie sociable remplie et des occupations afin de pallier à son trouble. Mais là, impossible de garder le même cadre de vie… Mais voilà que depuis plus d’une semaine, elle s’est mise à la peinture et elle y trouve un soulagement marqué. Elle m’envoie des photos de ce qu’elle fait, de la progression de ses peintures, elle me demande des trucs et semble se passionner pour cette nouvelle occupation.

Ça me rend heureuse de l’avoir aidé, l’avoir inspiré et de voir qu’elle se fait du bien, et ce, sans l’avoir moi-même voulu. Et c’est pourquoi aujourd’hui j’écris ce message; dans le but d’inspirer les gens à oser sortir de leur zone de confort et tenter de créer et de s’exprimer à travers l’art.

Comme écrit plus haut, vous n’êtes pas obligé d’être malade pour vouloir vous faire du bien dans ces temps incertains. Tellement de gens souffrent et je sais ce que c’est. Présentement, ce doit être très difficile pour plusieurs et je ressens de l’empathie et de la compassion pour ceux qui sombrent dans la dépression à cause de la situation.

Quand il est temps de créer, souvent, les gens hésitent… Ils se disent qu’ils n’ont aucun talent. Moi, mon équilibre, c’est l’action. Chaque pas que je fais, aussi petit soit-il, m’amène à créer des opportunités. La créativité peut se manifester de bien des façons, avec bien des médiums et vous qui souffrez, il n’en reste qu’à vous d’oser essayer de rester dans l’action et de vous exprimer en créant… Que ce soit de la photographie, de la vidéo, d’écrire, de peindre, de travailler le bois, de cuisiner, de redécorer votre demeure, etc. La création est un des meilleurs moyens de s’aider pour endurer les difficultés et cette affirmation est bien vraie, car dans toutes les thérapies de groupe qui existent, il y a toujours des ateliers de créations artistiques.

Dans la vie, c’est aussi une question de gratitude et de savoir apprécier les petites choses au quotidien. Si vous saviez l’émerveillement que je vis quand je viens de terminer une œuvre qui me plait. Ça ne parait pas grand-chose de s’émerveiller devant notre petite création, mais dans les faits, le sentiment de satisfaction est un réel baume à vivre dans un temps sombre comme celui que nous vivons présentement. Et je termine avec ceci : n’hésitez pas à créer, car créer donne un sentiment d’accomplissement qui incite la joie… Rien de moins.

Kim Lefebvre

Formatrice en santé mentale (UQTR – CIUSSS de la Mauricie et Centre-du-Québec) et artiste-peintre

 

___________________

Le www.journalexpress.ca publie avec plaisir les opinions de ses lecteurs. Les lettres doivent être courtes, envoyées par courriel et signées avec l’adresse et le numéro de téléphone de l’auteur. Seuls le nom et la localité seront mentionnés. Nous nous réservons le droit de les publier et, au besoin, de les abréger. Les sujets d’intérêt local et régional sont traités prioritairement.

Les opinions émises ne sont pas nécessairement partagées par la direction et ne doivent porter atteinte à la réputation de quiconque. Pour faire connaître votre opinion, il suffit de faire parvenir votre lettre à l’adresse suivante : redaction@journalexpress.ca

Partager cet article