Coronavirus : les résidences pour aînés au cœur de la lutte

Coronavirus : les résidences pour aînés au cœur de la lutte
Les Terrasses de la fonderie, à Drummondville. (Photo : Ghyslain Bergeron)

CORONAVIRUS. Les résidences pour personnes âgées sont au cœur de la lutte contre la propagation du coronavirus. Depuis le début de la pandémie, la maladie a décimé des centres pour aînés dans l’État de Washington et en Colombie-Britannique. Au Québec, des foyers de propagation ont été identifiés à Lavaltrie, Sherbrooke et Côte-Saint-Luc au cours des derniers jours.

Voulant éviter un tel scénario catastrophe, les propriétaires de résidences pour personnes âgées de la région ne lésinent pas sur les moyens pour assurer la sécurité de leurs locataires. Outre la désinfection quotidienne des lieux, de nombreuses mesures spéciales ont été mises en place au cours des dernières semaines.

C’est le cas chez les résidences Pelletier, qui regroupent cinq établissements au Centre-du-Québec, dont quatre à Drummondville. Chaque jour depuis le début de la crise, le propriétaire Pascal Pelletier s’adresse d’ailleurs à ses résidents par l’entremise d’une capsule vidéo présentée à la télévision.

«Je leur rappelle sans cesse les règles de sécurité, à commencer par se laver les mains souvent. On leur demande de rester le plus possible à l’intérieur de leur appartement, car c’est là qu’ils sont le plus protégés. Au début, c’était difficile à vivre pour nos résidents, car ils sont habitués de socialiser. C’est compliqué, parce qu’ils ont le réflexe de se rencontrer chaque jour dans les aires communes, par exemple pour jouer aux cartes», a expliqué Pascal Pelletier en entrevue téléphonique.

Des procédures strictes, mais nécessaires

Dès les premiers jours de la crise, les résidences Pelletier ont donc instauré le concept de la distanciation sociale dans leurs établissements. Ainsi, toutes les activités ont été annulées, des quilles à la pétanque en passant par le bingo, le billard et le golf virtuel. Les salles de spectacle, les gymnases et les piscines ont aussi été fermés.

Pascal Pelletier. (Capture d’écran)

Dans les cafétérias, les tables et les chaises ont été déplacées afin de respecter la distance adéquate entre chaque résident. Ces derniers sont invités à se présenter selon des horaires prolongés afin d’éviter les foules. D’ici quelques jours, tous les repas devraient toutefois être livrés directement à la porte des résidents.

«Nos employés sont créatifs. Tout le monde trouve de bonnes idées. Par exemple, nos récréologues ont trouvé une façon pour que nos résidents se divertissent ensemble, mais en restant chacun chez eux, en utilisant un iPad», a indiqué Pascal Pelletier.

Comme stipulé par le gouvernement québécois, toutes les visites demeurent interdites dans les résidences pour personnes âgées.

«Seuls nos employés peuvent rentrer dans nos résidences. On a aussi demandé à nos aînés de ne plus prendre leur voiture, car on n’avait plus de contrôle sur leurs déplacements. Ils peuvent toujours faire une marche, mais sous supervision dans la cour arrière. On a des bénévoles, qu’on appelle nos anges gardiens, qui les attendent dehors pour les accompagner en demeurant à deux mètres de distance», a indiqué Pascal Pelletier, en précisant que des bénévoles se chargent également de faire l’épicerie pour les personnes âgées.

«Ce sont des procédures strictes, mais la majorité de nos résidents comprennent, a-t-il ajouté. Il y a un peu de chialage, mais c’est normal dans les circonstances. L’humain a toujours eu besoin de liberté.»

À travers cette crise sans précédent, comment se porte le moral des quelque 1300 aînés locataires des résidences Pelletier?

«En fin de semaine, je ressentais de l’inquiétude, mais aujourd’hui, je sens une ambiance zen dans nos résidences. Les gens sont calmes et réconfortés. Ils écoutent les consignes du premier ministre. Ils comprennent de plus en plus l’importance de ce qu’on fait. C’est encourageant», a conclu Pascal Pelletier.

Jusqu’ici, aucun cas de la maladie COVID-19 n’a été détecté aux Terrasses de la fonderie, aux Jardins de la cité ainsi que dans les centres d’hébergement Saint-Frédéric et Saint-Joseph. Les résidences Pelletier comptent également un établissement à Nicolet.

Nouveau message aux résidents de la part de la direction (COVID-19 du 24 mars).https://residencespelletier.ca

Posted by Les Résidences Pelletier on Tuesday, March 24, 2020

Partager cet article