Une victoire bonne pour le moral (photos)

Une victoire bonne pour le moral (photos)
Les joueurs des Voltigeurs ont renoué avec la victoire en renversant le Drakkar 7-4, vendredi soir, au Centre Marcel-Dionne. (Photo : Ghyslain Bergeron)

HOCKEY. Après un passage à vide de neuf défaites en onze parties, incluant quatre revers successifs, les joueurs des Voltigeurs avaient besoin d’une victoire pour retrouver le sourire. Le bataillon drummondvillois a savouré un triomphe de 7-4 sur le Drakkar de Baie-Comeau, vendredi soir, au Centre Marcel-Dionne.

Le duel avait pourtant bien mal commencé pour les Rouges, qui ont encaissé un but dès la 21e seconde de jeu en commettant un revirement coûteux. Refusant de se laisser abattre, les protégés de Steve Hartley se sont ressaisis avant la fin de l’engagement avant de réellement prendre le contrôle de la partie dans la seconde portion de l’affrontement.

Les Voltigeurs ont mis fin à une séquence de quatre défaites. (Photo : Ghyslain Bergeron)

«Par les temps qui courent, on connait moins de succès, mais ce que j’ai aimé, c’est qu’on n’a pas paniqué. On est resté calme et on a regardé par en avant. En deuxième période, on a retrouvé notre rythme et on a pris notre erre d’aller. On a mis la rondelle derrière leurs défenseurs et on s’est servi de notre rapidité», a analysé Steve Hartley en entrevue d’après-match.

«Ce soir, nos quatre lignes nous ont apporté de l’énergie, a poursuivi l’entraîneur-chef des Voltigeurs, qui a remanié ses trios au lendemain d’un revers de 6-4 à Sherbrooke. Dernièrement, on avait de la difficulté à marquer des buts. On devait simplifier notre jeu. Au lieu de jouer de façon trop fancy, on devait simplement mettre des rondelles au filet. Quand tu places la rondelle entre les deux poteaux et que tu mets du trafic devant le gardien, tu ne sais jamais ce qui peut arriver. On l’a fait ce soir et on a été récompensés par quelques buts.»

Sept points pour le trio de Charron

À nouveau réuni, le trio de Nicholas Girouard (un but, deux passes), Édouard Charron (un but, une passe) et Brandon Skubel (un but, une passe) a livré une autre performance inspirée. Les trois joueurs étaient pourtant sur la patinoire quand le premier trio du Drakkar a ouvert le pointage en début de match.

Le trio de Nicholas Girouard, Édouard Charron et Brandon Skubel a livré une autre performance inspirée. (Photo : Ghyslain Bergeron)

«Après ce but rapide, on aurait pu être ébranlés, mais on a tout effacé ça en revenant au banc, a commenté Édouard Charron. On s’est dit qu’il restait encore beaucoup de temps à jouer et on s’est remis au travail. C’est toujours plaisant d’amasser des points, mais à la fin du match, on retire une plus grande fierté d’avoir empêché l’adversaire de produire.»

«D’affronter le meilleur trio de l’adversaire, ils voient ça comme un défi, a renchéri Steve Hartley. Ils en retirent de la fierté. Et quand tu joues dans l’autre zone, tu n’as pas à te défendre. Ça devient frustrant pour les attaquants adverses qui aiment mieux jouer en offensive.»

Avant le match, Charron a hérité du titre de joueur Impact du dernier mois chez les Voltigeurs. Le centre recrue de 18 ans natif de Saint-Hyacinthe a donné le crédit à ses compagnons de trio. «La chimie est toujours là entre nous trois. On travaille fort et on ne se complique pas la vie. On est agressifs en échec avant. C’est la clé du succès pour notre trio», a-t-il expliqué.

Dion dépasse Kulikov

Toujours aussi menaçant en offensive, Jacob Dion a inscrit deux buts en avantage numérique. Avec une récolte de 14 buts cette saison, l’athlète de 18 ans natif de Stoke, en Estrie, a amélioré le record d’équipe des Voltigeurs pour un défenseur recrue. Cette marque appartenait à nul autre que Dmitry Kulikov depuis la campagne 2008-2009.

Jacob Dion a célébré son 13e but de la saison, ce qui lui permettait de dépasser Dmitry Kulikov dans le livre des records des Voltigeurs. (Photo : Ghyslain Bergeron)

«J’essayais de ne pas trop penser à ce record, mais c’est le fun de le battre, a lancé Dion à sa sortie du vestiaire. Kulikov est un excellent défenseur. Je suis un peu jeune pour l’avoir vu jouer, mais je suis allé voir ses vidéos sur internet. Je suis vraiment content de l’avoir dépassé pour les buts, mais j’ai du travail à faire si je veux le rejoindre pour les passes.»

Avec une récolte de 43 points (14-29) en 54 matchs, Dion occupe le quatrième rang des pointeurs à la fois chez les défenseurs et les recrues à travers la LHJMQ. «J’ai du succès quand je joue bien dans ma zone. Quand je suis conscient de ma défensive, les points arrivent ensuite. Sur mes deux buts ce soir, je n’ai eu qu’à pousser la rondelle dans le filet. Le mérite revient à mes coéquipiers sur l’avantage numérique», a commenté l’ex-capitaine des Cantonniers de Magog, qui avait égalé un autre record d’équipe (quatre passes en un match pour un défenseur recrue) plus tôt cette saison.

Un premier point Morin

Rappelé du Blizzard du Séminaire Saint-François, Alexis Morin a pour sa part obtenu son premier point en carrière dans la LHJMQ. Lointain choix de 11e ronde au dernier repêchage, l’attaquant de 16 ans domine actuellement les pointeurs du circuit midget AAA du Québec.

«On voit pourquoi Morin connaît du succès dans le midget AAA, a affirmé Steve Hartley. Il patine, il est intelligent et il démontre de la maturité dans son jeu. Je l’ai trouvé calme et en contrôle avec la rondelle. C’est un gars qui aime faire la différence. Il a démontré qu’il est un joueur d’avenir pour notre organisation.»

Le jeune Alexis Morin a obtenu sa première passe à son troisième match en carrière dans la LHJMQ. (Photo : Ghyslain Bergeron)

Flanqué de deux nouveaux compagnons de trio, le capitaine Xavier Simoneau a récolté trois passes. L’attaquant autrichien Fabian Hochegger a quant à lui mis fin à une léthargie de 25 joutes sans marquer. En brisant l’égalité de 3-3 en deuxième période, William Dufour a prolongé à six sa séquence de parties avec au moins un point.

Les Voltigeurs (29-23-2-0) complèteront une séquence de trois matchs en autant de soirs en recevant les Islanders de Charlottetown (27-23-5-0) ce samedi soir à compter de 19 h.

«Le calendrier et le voyagement nous ont rendu la tâche difficile dernièrement, mais j’étais confiant qu’on allait trouver une façon de surmonter cette adversité. On doit maintenant bâtir là-dessus. On doit profiter du dernier droit de la saison pour se préparer en vue des séries», a conclu Steve Hartley.

Bloc-notes…

Gabriel Proulx, Charles-Antoine Giguère, Raivis Kristians Ansons et Jordan Brière ont assuré la réplique du Drakkar (20-21-7-3)… Après avoir cédé sur le premier lancer du match, Francesco Lapenna a finalement bloqué 32 des 36 tirs dirigés vers lui… Son vis-à-vis Lucas Fitzpatrick a été victime de sept buts sur 34 lancers… Avant le match, les Voltigeurs ont honoré la mémoire du Grand du sport Jean-Luc Bessette, qui est décédé au cours des derniers jours… Une foule évaluée à 1986 spectateurs a assisté à la rencontre…

Partager cet article