Neuf personnes jetées à la rue à la suite de l’incendie du boulevard Mercure

Neuf personnes jetées à la rue à la suite de l’incendie du boulevard Mercure
Le bâtiment est une perte totale. (Photo : Ghyslain Bergeron)

À la suite de l’incendie qui a éclaté tôt ce matin au 901 boulevard Mercure, à Drummondville, neuf personnes ont été prises en charge par les services de la Croix-Rouge.

Le brasier aurait pris naissance dans les logements situés au-dessus du bar Le Ranch. L’embrasement est rapidement devenu généralisé, ce qui a poussé les pompiers à adopter une attaque défensive. Un large panache de fumée était d’ailleurs visible sur plusieurs kilomètres à la ronde.

Ce sont des policiers qui patrouillaient dans ce secteur qui ont aperçu que de la fumée s’échappait du bâtiment. Ils ont amorcé l’évacuation des lieux alors que les pompiers étaient en route. Pendant de longues heures, le boulevard Mercure a été fermé à la circulation.

«L’intervention a été ralentie par une fuite de gaz. Le bâtiment n’était plus alimenté, mais une conduite a été perforée quand un mur est tombé dessus. La compagnie Énergir a dû intervenir. Pour la cause du sinistre, notre équipe est sur le terrain encore en ce moment (15 h 30). Il est trop tôt pour émettre une hypothèse. Il y a plusieurs éléments à évaluer avant», a expliqué Yves Beaurivage, directeur du service incendie de Drummondville (SSID).

Les deux échelles du SSID ont été utilisées pour arroser les flammes. Les services incendie de Saint-Germain et Saint-Cyrille-de-Wendover ont aussi été sollicités. En tout, environ 35 pompiers ont participé à l’événement.

Outre la destruction des quatre logements, le bar Le Ranch a été rasé alors que le commerce Frozenrolls, qui n’avait pas ouvert ses portes cette année, a vu l’équipement qui appartenait maintenant au propriétaire du bâtiment être détruit.

Le SIUCQ est présent depuis le début de l’intervention vers 5 h 34. Aucun blessé n’a été rapporté, tant chez les sinistrés que chez les pompiers.

Partager cet article