Le dossier de Marina Bonard remis en septembre

Photo de Frederic Marcoux
Par Frederic Marcoux
Le dossier de Marina Bonard remis en septembre
Marina Bonard (Photo : Frédéric Marcoux)

JUSTICE. Le dossier de Marina Bonard, cette dame âgée de 35 ans accusée du meurtre au deuxième degré de son père Jean Bonard, était de retour au Palais de justice de Drummondville ce vendredi. Les différents partis attendent cependant le dénouement de l’enquête pour prévoir la suite des choses.

La procureure de la Couronne, Me Vicky Smith, a fait savoir qu’elle attend «des expertises et le rapport d’enquête dans ce dossier» avant d’aller plus loin.

Le dossier a donc été remis au 17 septembre prochain. L’avocate de l’accusée, Me Catherine-Valérie Levasseur, a indiqué que les deux partis devraient être en mesure de planifier un échéancier pour la suite des procédures judiciaires. Marina Bonard n’aura toutefois pas à être présente à ce moment.

S’il y a une enquête sur remise en liberté lors des procédures judiciaires, elle devra se dérouler devant un juge de la Cour supérieure.

À son arrivée au Palais de justice de Drummondville, vendredi matin, Marina Bonard, menottes aux poings, semblait tout aussi sous le choc qu’à sa première comparution, le 23 juillet dernier.

Elle aurait commis le meurtre autour du 19 juillet. Le drame de la rue Maisonneuve en a secoué plusieurs à Drummondville. D’autant plus que quelques Centricois connaissaient Marina Bonard puisqu’elle a étudié à Drummondville avant de résider à Trois-Rivières.

Partager cet article