Rougeole : le CIUSSS rappelle que le meilleur moyen de se protéger est la vaccination

Rougeole : le CIUSSS rappelle que le meilleur moyen de se protéger est la vaccination
L'Hôpital Sainte-Croix. (Photo : Photo gracieuseté)

SANTÉ. Avec l’augmentation des cas de rougeole dans certaines régions du Québec depuis le début de l’été, la Direction de santé publique et responsabilité populationnelle (DSPRP) du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) rappelle à la population que le meilleur moyen de se protéger contre cette maladie très contagieuse demeure la vaccination.

 «Le seul moyen d’éviter la transmission de la rougeole est qu’il y ait suffisamment de personnes protégées», indique Dre Danièle Samson, médecin conseil en maladies infectieuses à la DSPRP du CIUSSS MCQ. En ce sens, les personnes non protégées sont invitées à se prémunir du vaccin contre la rougeole, lequel est hautement efficace et sécuritaire.»

Vous êtes bien protégé si : vous êtes nés avant 1970 ou vous avez déjà attrapé la rougeole ou vous êtes bien vacciné. Les personnes nées depuis 1980 doivent avoir eu 2 doses du vaccin pour être considérées comme protégées. Pour les personnes nées entre 1970 et 1979, 1 dose du vaccin doit avoir été reçue, sauf pour les travailleurs de la santé et les voyageurs qui doivent avoir eu 2 doses.

Pour savoir si vous êtes bien protégé, vérifiez votre carnet de vaccination. Si vous n’êtes pas certain d’avoir été vacciné contre la rougeole, vous pouvez communiquer avec Info-Santé 811.

Où se faire vacciner?

Toute personne dont la vaccination n’est pas à jour peut obtenir le vaccin gratuitement en contactant son médecin de famille ou son CLSC. Les coordonnées pour prendre rendez-vous au CLSC sont disponibles sur notre site web au : https://ciusssmcq.ca/soins-et-services/soins-et-services-offerts/rendez-vous-et-consultations/vaccination

La rougeole est causée par un virus qui se transmet par l’air qu’on respire. Une personne ayant la rougeole propulse dans l’air des micro-gouttelettes infectées lorsque celle-ci tousse ou parle. Il peut s’écouler de 7 à 14 jours entre l’exposition au virus et le début des symptômes. Les principaux symptômes sont une forte fièvre, une toux, un écoulement nasal, des yeux rouges et un malaise généralisé, suivis de rougeurs au visage, puis sur le corps. Notez qu’une personne commence à être contagieuse quatre jours avant l’apparition des rougeurs et qu’elle demeure contagieuse jusqu’à quatre jours après celle-ci.

 En cas de doute sur son état de santé, il suffit de communiquer avec Info-Santé 811. (LT)

Partager cet article