Un week-end en deux temps pour Le Brock

Un week-end en deux temps pour Le Brock

BASEBALL. La fiche parfaite du Brock n’est plus, l’équipe ayant subi ses deux premiers revers dimanche, contre le Rover de Sainte-Marie. Les champions en titre de la Ligue de baseball senior majeur de Québec (LBSMQ), après avoir signé une éclatante victoire contre les Patriotes de Québec vendredi, par la marque de 6 à 1, ont plié l’échine à deux reprises dimanche, par la marque de 11-1 et de 6-5.

Concernant la joute de vendredi, le score était à égalité à 1 partout en fin de 5e manche, jusqu’à ce que le Brock mette le match hors de portée des visiteurs grâce à une poussée de deux points en cette 5e manche, et de trois points en 6e manche. Disputée contre une équipe qui avait donné du fil à retorde aux Drummondvillois lors des séries éliminatoires 2018, en quart de finale, la formation drummondvilloise a tout de même signé une 11e victoire en autant de sorties cette saison.

«Le vent a tourné en 5e manche, alors que Samuel Guilbert a obtenu une excellente présence au bâton en soutirant plusieurs lancers au joueur adverse. Je suis ensuite entré dans le jeu et ai obtenu un bon contact, qui s’est soldé en double, bon pour un point. Zgorzelski a ensuite soutiré un but sur balle, et Labonté-Morin a obtenu un simple, bon pour un autre point. Ça aura galvanisé la foule, et nous n’avons pu jamais regarder en arrière par la suite», a lancé le joueur-entraîneur du Brock, Mathieu Audet.

Au bâton, Audet a continué sur sa bonne lancée avec deux coups sûrs, dont un double et trois points produits en deux présences au bâton. Michael Zgorzelski (trois coups sûrs, dont 1 double et 2 points produits), s’est également signalé.

Au monticule, Xavier Tremblay (4-0) a été majestueux. En sept manches de travail, le droitier n’a permis aucun point et seulement cinq coups sûrs, en plus de n’avoir accordé aucune passe gratuite. Il aura réalisé cinq retraits au bâton.

«Ce match a été d’abord l’affaire de Xavier Tremblay, qui a obtenu un match complet à titre de lanceur. Quand Xavier est dans sa zone comme il l’a été vendredi, il est pratiquement intouchable. C’était plaisant de le voir évoluer ainsi. Il était en grande forme», a lancé le joueur-entraîneur du Brock, Mathieu Audet.

Concernant la première partie disputée en à Sainte-Marie, le Brock n’aura jamais été dans le coup, l’équipe drummondvilloise ayant vu les visiteurs inscrire 6 points au tableau lors des deux premières manches. L’attaque drummondvilloise a également été silencieuse en attaque, elle qui n’aura réalisé que 4 coups en lieu sûr.

«C’est un match à oublier. Tout le monde aurait souhaité que Pierre-Luc Joly obtienne un meilleur départ, lui qui est un coéquipier respecté et un ardent travailleur. Ce n’est pas que nous avons offert la victoire à l’adversaire : nous n’avons pas fait d’erreurs. Ils ont simplement été trop bon en offensive», a fait savoir Mathieu Audet.

Quant au 2e match, le Brock aura offert une bien meilleure performance, obtenant tout de même 11 coups sûrs en offensive ainsi que 5 buts sur balles et un frappeur atteint. Un manque d’opportunisme aura eu raison de l’équipe de baseball senior drummondvilloise, qui subissait sa deuxième défaite de la saison.

«Nous aurons laissé trois coureurs sur les buts en 3e, 6e et 7e manche, ce qui n’est pas arrivé très souvent depuis le commencement de la saison. Nous voulions mieux faire, venger notre défaite du premier match, mais ça n’a pas tourné pour nous. Au baseball, il y a une portion chance; nous ne contrôlons pas toujours parfaitement où la balle atterrira. L’une d’entre elles, frappée par Philippe Thibodeau en septième manche, alors qu’il y avait deux retraits, s’est retrouvée directement dans le gant du joueur de troisième but. Un mètre à gauche ou à droite et c’était un double bon pour 2 points. Ceci étant, ç’a été un bon 2e match de notre part, mais nous sommes capables de mieux», s’exclame Mathieu Audet.

Hugo Cyrenne (1 – 1) aura perdu sa première joute cette saison, lui qui a accordé le point gagnant en 7e manche. Samuel Cournoyer aura connu un départ en dents-de-scie, accordant 4 points sur 5 coups sûrs, dont un circuit, en 4 manches lancées. Il aura obtenu trois retraits au bâton et accordé trois passes gratuites, en plus d’avoir atteint deux frappeurs.

Le Brock (11-2) retrouvera son domicile lors du prochain week-end et recevra le B45 de CRSA (7-7), vendredi soir (20 h) au Stade Jacques-Desautels. Le lanceur gaucher Yannick Breton (1-0), toujours invaincu cette saison, obtiendra le départ. Dimanche, ce sera Les Jarrets Noirs de Beauce qui visitera Drummondville, sur le coup de 15 h et de 18 h, dans le cadre d’un programme double.

«Nous aurons trois excellents tests lors de la prochaine fin de semaine. Ce sera assurément des joutes excitantes pour les partisans de baseball drummondvillois, que nous avons bien hâte de retrouver!», indique Audet. (LT)

Partager cet article