Des épreuves à vive allure à l’Autodrome

Des épreuves à vive allure à l’Autodrome
David Hébert s'est imposé chez les Modifiés. (Photo : gracieuseté Daniel Mailhot, Autodrome Drummond)

STOCK-CAR. Une température idéale, des pelotons impressionnants et une foule enthousiaste. On a eu droit à une autre soirée de courses sous le signe de la réussite, samedi, à l’Autodrome Drummond.

Dans la catégorie Pro-stock, l’épreuve de 50 tours a été remportée par Charles-David Beauchamps. Le gagnant de la classique à Oswego l’année dernière a eu le meilleur sur Guy Viens et Christopher Robert.

«C’était une rare présence pour les Pro-stock à Drummondville. Beauchamps fut tout simplement parfait d’un bout à l’autre pour s’emparer de la couronne du gagnant. Il a maitrisé le mythique circuit drummondvillois avec précision et c’est tout sourire qu’il a sabré le champagne sur le podium», a raconté le porte-parole de l’Autodrome Drummond, Joël Brûlé.

Charles-David Beauchamps. (Photo gracieusté Daniel Mailhot, Autodrome Drummond)

Vainqueur lors de la course de la veille à Granby, David Hébert s’est imposé lors de la finale de 50 tours chez les Modifiés. Yan Bussière et Claude Brouillard ont complété le podium.

«Une finale disputée à vive allure avec plusieurs dépassements spectaculaires attendait les amateurs. Encore une fois, David Hébert fut sensationnel à bord de sa voiture ONE. Le pilote de Saint-Damase a su repousser toutes les attaques que lui réservaient ses opposants», a relaté Joël Brûlé.

«En entrevue d’après course, c’est avec délicatesse que Brouillard a fait un petit clin d’œil à Dany Bilodeau qui est toujours aux prises avec la maladie. Quelle classe!»

Chez les Sportsman, la finale de 32 tours a été l’affaire d’Alex Lajoie. Au fil d’arrivée, il a devancé Normand Hamel et Kaven Poliquin.

«Alex Lajoie a fait face à beaucoup d’adversité et c’est avec talent et adresse qu’il s’est emparé du quadrillé. En entrevue d’après course, il a avoué qu’il se sent désormais prêt à faire le grand saut chez les Modifiés. Quant à Poliquin, il affiche beaucoup de régularité depuis le début de la saison et cela lui donne de beaux résultats dans la quête du championnat.»

Enfin, Carl Labonté (STR) et Bryan Préville (Slingshot senior) se sont imposés dans leur catégorie respective, où des épreuves de 20 tours étaient au programme.

«Labonté a fait parler son talent pour sortir gagnant d’un duel électrisant avec la spectaculaire Sabrina Blanchet. Quelle course nous ont-ils offert! Patrick Lague a été régulier et c’est avec panache qu’il a terminé troisième.»

«Quant à Bryan Préville, il a su garder ses opposants hors d’atteinte avec une maîtrise frisant la perfection. Ce n’est plus un secret pour personne, ce pilote est voué à un bel avenir sur terre battue et c’est avec impatience que les amateurs l’attendent. Un diamant brut assurément!», a conclu Joël Brûlé.

Le prochain rendez-vous à l’Autodrome Drummond est prévu le samedi 6 juillet. (JH)

Partager cet article