Le transport adapté souffre à Drummondville (Tribune libre)

Le transport adapté souffre à Drummondville (Tribune libre)
Lettre aux lecteurs (Photo : Illustration, L'Express)

TRIBUNE LIBRE. J’aimerais vous faire part de mon exaspération face aux services de transport offert à Drummondville pour les personnes en fauteuil roulant.

Depuis le 1er mai, une entreprise de taxi a pris la décision de cesser d’offrir du transport adapté aux citoyens de Drummondville et sans aviser cette clientèle…

Ne connaissant pas cette nouvelle consigne, vendredi dernier je téléphone pour réserver un transport puisqu’on soulignait l’anniversaire de notre mère qui allait avoir 97 ans. Il était prévu depuis plusieurs jours qu’on se réunissait enfants, petits-enfants et arrières-petits-enfants pour cet événement et maman avait très hâte.

Mais quel fut notre désarroi d’apprendre la veille de notre souper que ce service n’était plus offert à Drummondville le week-end… On ne pouvait s’imaginer annoncer cette nouvelle à maman qui se faisait une joie de retrouver toute sa famille. Chacun avait même déjà préparé une partie du repas…

Un de mes frères téléphone au service de La Diligence, mais pour avoir droit à ce transport, il faut un examen et un papier complété par le médecin. On est vendredi et la rencontre est… le lendemain.

Finalement, on téléphone à une autre entreprise où ce service est offert et eurêka, on a eu un transport adapté pour maman!

Morale de cette histoire : certaines entreprises offrent un service un peu plus cher, mais cela vaut le coup. C’est un service important pour cette clientèle.

Bref, j’écris au nom de tous ces gens en fauteuils roulants. La plupart du temps, ils sont invités dans leur famille le week-end et il est vraiment scandaleux que personne dans une ville comme Drummondville ne puisse offrir ce service tout à fait nécessaire, compagnie privée ou pas.

Sylvie Guertin

Partager cet article