Un trafiquant de cocaïne du centre-ville emprisonné

Photo de Frederic Marcoux
Par Frederic Marcoux
Un trafiquant de cocaïne du centre-ville emprisonné
Stéphane Vézina s’est fait prendre après avoir vendu près d’un demi-gramme de cocaïne à deux reprises. (Photo : Photo : Depositphoto)

JUSTICE. Un trafiquant de cocaïne qui sévissait au Bar Ô Saint-Fred de Drummondville, Stéphane Vézina, passera sept mois et demi derrière les barreaux. Il a plaidé coupable, le 17 mai dernier, au Palais de justice de Drummondville.

Stéphane Vézina, un homme âgé de 50 ans, a reconnu sa culpabilité pour deux chefs d’accusation pour des crimes qui remontent au 21 juin 2017 et au 26 juillet 2017. Il s’est fait prendre après avoir vendu près d’un demi-gramme de cocaïne à deux reprises à un agent d’infiltration. Le fautif a été arrêté, avant d’être emprisonné de façon préventive le 2 mai dernier, puisqu’il a omis de se présenter à son enquête préliminaire.

Le juge Gilles Lafrenière de la Cour du Québec a entériné la suggestion commune. Le magistrat a ordonné la destruction des substances saisies, en plus d’interdire à Vézina de posséder toute arme pour une durée de dix ans.

Au moment de recevoir sa sentence, la totalité du temps de détention préventive était de près d’un mois, de sorte que Stéphane Vézina passera encore six mois et demi à l’ombre.

Partager cet article