Lieu d’enfouissement : dépôt du rapport annuel du comité de vigilance

Photo de Jean-Pierre Boisvert
Par Jean-Pierre Boisvert
Lieu d’enfouissement : dépôt du rapport annuel du comité de vigilance
Lieu d'enfouissement technique de Saint-Nicéphore (Photo : Tirée du rapport annuel)

ENVIRONNEMENT ­–  Suivi environnemental sur la qualité des eaux et de la gestion du biogaz, connaissance des engagements financiers de WM dans différents fonds liés à la restauration du site au terme de son exploitation et à la protection de l’environnement, et gestion des plaintes formulées par les citoyens.

Ce sont là quelques-unes des principales activités contenues dans le rapport annuel 2018 du Comité de vigilance du lieu d’enfouissement de Waste Management (WM), qui a été déposé aujourd’hui au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC).

Au cours de l’année, le Comité dit avoir demandé des compléments d’information sur de nombreux aspects, tels que la réglementation entourant les matériaux de recouvrement, les tonnages reçus au site, l’évolution de la biodiversité sur le site ou encore la quantité de biogaz généré et valorisé par WM.

Composé de 12 membres, dont des représentants de la Ville de Drummondville, du Conseil Régional de l’Environnement du Centre-du-Québec (CRECQ) et de WM, le comité a aussi soulevé la problématique du bruit généré par les opérations, à certains moments au cours de l’année, amenant WM à mettre en place des mesures d’atténuation, comme la modification d’alarmes de recul et le déplacement d’un stationnement.

Trois plaintes ont été enregistrées en 2018 : deux liées aux odeurs et une liée au bruit. Pour prévenir les odeurs, WM a augmenté la fréquence de calibration des puits dans la zone concernée, a mis en service de nouveaux collecteurs et a amélioré le captage des biogaz.

Acquisition de résidences

De plus, en 2018, WM a acquis trois résidences situées près du site d’enfouissement, à la demande des propriétaires. Après avoir étudié la possibilité de les valoriser, WM a conclu que deux des trois bâtiments n’étaient pas valorisables et les a démolis. Les membres se sont informés sur l’utilisation possible de ces terrains, à des fins communautaires par exemple, et WM s’est montrée ouverte à entendre leurs suggestions. À la demande d’un membre, le Comité a également discuté des émissions de gaz à effet de serre (GES) du site de Saint-Nicéphore, qui totalisaient 118 000 tonnes en 2017. Les membres ont posé différentes questions sur la quantité de GES captés et sur la façon dont le calcul est effectué. Le Comité a été informé des travaux de recherche du professeur Alexandre Cabral sur le site, dont l’objectif est d’évaluer l’efficacité de différents types de recouvrement, afin de limiter la production de lixiviat.

Le rapport souligne que l’année 2018 a été riche en échanges et plusieurs suivis sont prévus pour 2019, par exemple le suivi des aménagements fauniques du GARAF et le projet de recherche portant sur l’efficacité des différents sols de recouvrement.

Fonds de fermeture

En vertu du REIMR (Règlement sur l’enfouissement et l’incinération des matières résiduelles), les exploitants de lieux d’enfouissement doivent se doter d’un fonds post-fermeture. Cette exigence vise à assurer la capacité des exploitants à couvrir les coûts afférents à la gestion post-fermeture du site, pour une période minimale de 30 ans. L’argent est versé dans une fiducie et ne peut servir à aucune autre activité, l’accord du ministère étant nécessaire pour retirer des sommes. WM a rappelé au Comité que le fonds de fermeture pour le site de Saint-Nicéphore concerne la phase 3A, depuis sa mise en service en 2013. Pour les autres zones, un autre mécanisme est prévu, soit une lettre de crédit d’un montant de 11 millions $, renouvelable annuellement.

Le fonds de fermeture est géré par Desjardins. WM y verse un montant de 1,50 $ par mètre cube de matière enfouie sur le site. Le total est actuellement de 3 314 761 $.

Le rapport complet est disponible sur le site www.vigilancewmst-nicephore.org.

Partager cet article