«Les municipalités n’en peuvent plus d’être la balle de ping-pong» – Alexandre Cusson

«Les municipalités n’en peuvent plus d’être la balle de ping-pong» – Alexandre Cusson
Alexandre Cusson (Photo : Erika Aubin - archives)

NATIONAL. C’est dans le cadre de l’ouverture officielle des 98e assises annuelles de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), que le premier ministre du Québec, François Legault, a confirmé la conclusion prochaine d’un nouveau pacte fiscal avec les municipalités comprenant le transfert d’un point de la taxe de vente du Québec (TVQ).

Heureux que la promesse faite par la CAQ en campagne électorale soit maintenue, le président de l’UMQ et maire de Drummondville, Alexandre Cusson, rappelle toutefois qu’une entente ne pourra être acceptable si elle se fait à coût nul pour le gouvernement du Québec.

C’est par un discours marquant le 100e de l’UMQ que M. Cusson a donné le coup d’envoi des Assises 2019: «Les moyens sont à Québec et les besoins sont dans les municipalités. Le gouvernement du Québec a les marges de manœuvre nécessaires pour conclure rapidement un nouveau pacte fiscal. Pour le monde municipal, il serait inconcevable que celui-ci se fasse à coût nul.»

Le président de l’UMQ a également rappelé au premier ministre que doivent s’ajouter au transfert d’un point de TVQ le plein paiement des taxes sur les immeubles gouvernementaux et un meilleur partage des revenus tirés de l’exploitation des ressources naturelles.

L’UMQ a accueilli avec satisfaction l’engagement du premier ministre de débloquer rapidement le transfert de 504 millions de dollars du programme de la taxe sur l’essence (TECQ)

«Les municipalités n’en peuvent plus d’être la balle de ping-pong dans une joute entre le fédéral et le Québec. Nous avons exprimé clairement au premier ministre l’importance d’un dialogue direct entre les gouvernements de proximité et Ottawa sur ce qui relève des compétences municipales, et ce sans chaperonnage inutile. Pour résumer : ce qui se passe chez nous passe par nous!», a ajouté M. Cusson, qui précise que les projets doivent profiter d’un financement rapide alors que la saison de la construction s’amorce.

Parmi les autres annonces du premier ministre François Legault, le déficit d’entretien des infrastructures municipales a attiré l’attention. «Monsieur Legault a dit quelque chose d’important : les besoins des municipalités en matière d’infrastructure sont immenses. Les municipalités gèrent 60 % des infrastructures publiques tout en n’obtenant qu’un maigre 6 % des budgets. Nous avons hâte d’entendre les détails du plan du gouvernement en la matière», a conclu Monsieur Cusson.

Rappelons qu’hier soir, Alexandre Cusson a été reconduit dans sa fonction de président de l’UMQ. (LT)

Partager cet article