Tristan Roy est prêt à jouer «n’importe où»

Photo de Jonathan Habashi
Par Jonathan Habashi
Tristan Roy est prêt à jouer «n’importe où»
Tristan Roy en action devant le filet du gardien James Gray lors de la finale de la coupe Telus disputée à Thunder Bay. (Photo : Matthew Murnaghan/Hockey Canada)

HOCKEY. Seulement trois joueurs originaires de la région de Drummondville apparaissent sur la liste du Centre de soutien au recrutement (CSR) de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) en vue du repêchage qui aura lieu le samedi 8 juin, au Centre Vidéotron de Québec.

L’attaquant Tristan Roy, des Cantonniers de Magog, est le mieux répertorié. Son nom apparaît en deuxième ronde, au 31e rang au total de cette liste dévoilée mercredi avant-midi. Ayant récemment célébré son 16e anniversaire de naissance, l’ailier de puissance de 6 pieds, 2 pouces et 184 livres est natif de Saint-Cyrille-de-Wendover.

«Je suis content, a exprimé Roy quelques minutes après avoir pris connaissance de cette liste. Je m’attendais à être classé dans ce coin-là. La première ronde, ça aurait été le fun, mais je ne me faisais pas trop d’attentes. Peu importe le rang où je vais être repêché, le plus important, c’est ce qui va se passer sur la glace au prochain camp d’entraînement.»

Tristan Roy. (Photo gracieuseté Patrick Mahony)

Ayant déjà été contacté par quelques équipes de la LHJMQ, Roy serait ravi d’être réclamé par les Voltigeurs. Contrairement à de nombreux espoirs québécois, le jeune homme n’a pas considéré l’option d’évoluer aux États-Unis. «J’ai grandi à Drummondville. C’est l’équipe que j’allais voir jouer au Centre Marcel-Dionne. Ce serait le fun d’être repêché par les Voltigeurs, mais je suis prêt à aller n’importe où. Tout ce que je veux, c’est avoir la chance de jouer au hockey dans la LHJMQ», a indiqué Roy.

À sa première saison dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec, Roy a récolté 21 points (11-10) en 42 parties. En séries éliminatoires, il a participé à la conquête de la coupe Jimmy-Ferrari par les Cantonniers en amassant 16 points (10-6) en 15 rencontres. Puis, au tournoi de la coupe Telus disputé à Thunder Bay, en Ontario, il a ajouté 9 points (3-6) en sept joutes, aidant son équipe à atteindre la finale.

Durant cette campagne mouvementée, Roy a également fait partie de l’équipe du Québec gagnante de la médaille d’or aux Jeux du Canada tenus à Red Deer, en Alberta. Employé dans un rôle défensif, il a obtenu deux passes en six matchs.

«J’ai su hausser mon jeu dans des moments importants comme en séries et à la coupe Telus. C’est quelque chose dont je suis fier. Ça peut certainement m’avantager aux yeux de certaines équipes», a souligné Roy.

S’inspirant du jeu de Rick Nash, des Bruins de Boston, Tristan Roy est décrit comme un véritable attaquant de puissance sur le site web de Hockey Canada: «Il utilise sa taille à son avantage, possède de très bonnes mains en espace restreint ainsi qu’un tir puissant et précis. Il aime le jeu robuste.»

Bourget et Ross répertoriés

Deux autres espoirs drummondvillois figurent entre les rondes 9 et 12 sur cette liste, soit l’attaquant de 15 ans Julien Bourget et le défenseur de 15 ans Matis Ross. En 37 parties avec les Cantonniers (saison, séries et coupe Telus incluses), Bourget a obtenu 9 points (6-3). Tristan Roy a vanté son éthique de travail et son intensité.

«Julien est un gros travaillant. Il joue toujours avec la pédale au plancher. Il a accepté son rôle. C’est un coéquipier que tout le monde apprécie.»

Quant à Ross, il a récolté 27 points (6-21) en 37 rencontres avec l’équipe des moins de 18 ans des Sénateurs du collège Saint-Bernard, dans la Ligue de hockey préparatoire scolaire.

Par ailleurs, trois joueurs du Canimex de Drummond/Bois-Francs (midget espoir) sont également répertoriés par le CSR. Le gardien Mathis Dorcal-Madore, le défenseur Vincent Beaudet et l’attaquant Wylen Bourque sont toutefois originaires de la région de Victoriaville.

Rappelons que l’an dernier, les attaquants drummondvillois Simon Pinard (Armada) et Jérémy Lapointe (Drakkar) avaient été sélectionnés en deuxième ronde du repêchage de la LHJMQ. Les produits locaux Olivier Adam (Armada), Félix Landry (Armada), Kaylen Gauthier (Voltigeurs) et Édouard Cournoyer (Remparts) avaient également trouvé preneur.

Dirigés par Carl Bouchard, les dépisteurs du Centre de soutien au recrutement de la LHJMQ ont analysé des milliers de joueurs au cours de la dernière saison. C’est l’attaquant Joshua Roy, des Chevaliers de Lévis, qui trône au sommet de la liste finale. L’espoir natif de la Beauce devance l’attaquant sherbrookois Justin Robidas (Cantonniers) et l’attaquant néo-brunswickois Peter Reynolds (Shattuck St-Mary).

MISE À JOUR :

D’autres joueurs du Canimex répertoriés

Partager cet article