La drag-queen Madame Popcorn à la conquête du public

Photo de Erika Aubin
Par Erika Aubin
La drag-queen Madame Popcorn à la conquête du public
Madame Popcorn, accompagnée de trois autres drag-queens sera en spectacle le 20 avril prochain à la salle le Royal. (Photo : gracieuseté)

SPECTACLE. Madame Popcorn, une drag-queen assumée qui aime l’humour et l’autodérision, est le personnage de scène de Luc Leblanc. Le 20 avril prochain, elle foulera les planches de la salle le Royal avec un seul objectif en tête : amuser son public.

Si Luc Leblanc est le producteur de ce spectacle, Madame Popcorn est plutôt l’artiste invitée. Elle sera d’ailleurs accompagnée par trois autres drag-queens : Mademoiselle Advil, Réglisse de Québec et Eva moist, qui se partageront tour à tour la scène.

«Il y aura des numéros de lip-sync, de danse et d’humour. On ne se prend pas au sérieux. L’extravagance des drag-queens avec leurs perruques et leurs robes flamboyantes, c’est ce qui fait rire les gens», a souligné Luc Leblanc, lors d’une entrevue téléphonique avec L’Express. Quand on monte sur scène avec nos costumes, il y a toujours une réaction de surprise dans la salle et ça fait lever l’ambiance. C’est l’effet qu’on donne.»

Madame Popcorn n’a pas peur du ridicule. Elle présentera d’ailleurs son numéro Ladygrasgras où elle rit convivialement «de la carrure d’homme de son propre corps.»

Madame Popcorn

«On ne s’habille pas en femme juste pour le fun. Ce n’est pas un fantasme de jeunesse refoulée. C’est vraiment dans une optique de servir à l’ambiance du spectacle et pour divertir», a fait savoir M. Leblanc.

À l’époque, ce dernier travaillait au cabaret L’entrepôt, qui est plus tard devenu le cabaret Mado. «J’ai voulu délaisser les bars, ce n’était plus ma place. Donc, j’ai créé mon personnage de scène, Madame Popcorn en 2012, lorsque j’ai commencé à faire beaucoup d’événements. J’ai conquis le public grâce à mon humour», a-t-il expliqué. Selon lui, son personnage est éclaté, n’a pas peur d’oser aborder certains sujets et dit ce qu’elle pense d’elle-même.

«On peut se permettre de dire bien des choses sur scène, toujours en respectant son public, et on se justifie en disant : “c’est mon personnage de femme qui parle”», a-t-il lancé en riant.

Luc Leblanc est un homme bien simple dans la vie de tous les jours. «Quand je termine un spectacle, je me démaquille, j’enlève ma robe et je pars en étant Luc Leblanc. Je ne prendrais jamais le métro habillé en drag-queen. Au quotidien, je porte une chemise, un jean et des souliers sneakers», a-t-il expliqué en tentant de démystifier l’univers des drag-queens. Toutefois, lorsque Madame Popcorn monte sur une scène, elle n’a pas peur de repousser les limites en arborant de grandes perruques, une épaisse couche de maquillage et des robes extravagantes.

Pour obtenir de l’information ou pour se procurer des billets pour la soirée, il suffit de composer le 819-474-7350.

Partager cet article