Un DEP offert aux détenus de l’Établissement Drummond

Photo de Erika Aubin
Par Erika Aubin
Un DEP offert aux détenus de l’Établissement Drummond
La formation d’opération d’équipement de production sera offerte à compter de la mi-avril à l’Établissement Drummond. (Photo : Archives - Ghyslain Bergeron)

ÉDUCATION. D’ici quelques jours, un diplôme d’études professionnelles (DEP) d’opération d’équipement de production sera offert aux détenus de l’Établissement Drummond.

«Dans un contexte de rareté de main d’œuvre, l’objectif est d’outiller les détenus à intégrer le marché du travail à leur sortie. Avoir une formation reconnue, c’est déjà une barrière de moins qui facilite leur réinsertion», a expliqué Johanne Lachapelle, directrice du service aux entreprises (SEA) de la Commission scolaire des Chênes (CSDC).

Grâce à cette formation, ils pourront travailler dans le milieu manufacturier, un «secteur qui a un besoin criant de main d’œuvre». «Les postes de journalier ou encore d’opérateur d’équipement de production sont des emplois en demande partout dans la province actuellement», a laissé entendre Mme Lachapelle.

Le nouveau DEP sera offert avec une approche «duale», c’est-à-dire qu’il combinera la pratique à la théorie. «80 % de l’enseignement se fera dans l’entreprise Corcan. Il s’agit de l’entreprise dans le pénitencier qui conçoit entre autres les uniformes pour les détenus de presque tous les établissements carcéraux fédéraux. Puis 20 % seront des cours théoriques en classe», a fait savoir l’instigatrice de ce projet.

Avec le Réseau des SAE du Centre-du-Québec, et Corcan, la CSDC étudie la possibilité que ce DEP soit également offert dans d’autres pénitenciers, afin que les personnes incarcérées puissent poursuivre leur formation lorsqu’elles sont transferées d’un établissement à l’autre.

Il s’agit d’un projet-pilote pour la CSDC, qui espère répondre aux besoins des entreprises de la région, tout en permettant aux détenus de mieux se réintégrer à la société.

Partager cet article