Voltigeurs 1, Saguenéens 3 : «On a mal travaillé»

Photo de Jonathan Habashi
Par Jonathan Habashi
Voltigeurs 1, Saguenéens 3 : «On a mal travaillé»
Les Voltigeurs se sont inclinés 3-1 face aux Saguenéens, mercredi soir, à Chicoutimi. (Photo : archives, Ghyslain Bergeron)

HOCKEY. La formidable machine à marquer des buts que représente l’offensive des Voltigeurs cette saison s’est faite plutôt discrète, mercredi soir, au Centre Georges-Vézina, dans un revers de 3-1 face aux Saguenéens.  

Après avoir pris les devants grâce à un but de Joseph Veleno en fin de première période, les Drummondvillois n’ont pas été en mesure de creuser cet écart. Vladislav Kotkov a profité d’une pénalité d’accrochage décernée à Xavier Simoneau pour créer l’égalité au début du deuxième vingt. Quelques instants plus tard, un but de William Dufour a permis aux Sags de prendre l’avance 2-1. Théo Rochette a également touché la cible au début de dernier tiers.

«Dans l’ensemble, j’ai trouvé qu’on a joué un bon match. Notre deuxième période a été un peu plus difficile. Dès qu’on a donné le premier but, on a continué à travailler, mais on a mal travaillé. On a voulu forcer des jeux, on n’a pas assez challengé l’intérieur de l’enclave et on n’a pas mis assez de rondelles au filet», a analysé Steve Hartley au terme de la rencontre.

«Il faut aussi donner le crédit à Chicoutimi. Ils ont été opportunistes. C’est une jeune équipe talentueuse qui a joué un excellent match», a ajouté l’entraîneur-chef des Voltigeurs.

Poursuivant sur sa récente lancée, Alexis Shank a repoussé 28 des 29 rondelles dirigées vers lui. Le gardien de 18 ans est maintenant invaincu à ses dix dernières sorties.

«Chaque fois qu’on a obtenu des chances, Shank s’est dressé devant nous. Il semblait en pleine forme ce soir. C’est un gardien élite dans cette ligue. On se doit toutefois d’être meilleurs pour mettre de la circulation devant le filet adverse. En séries, les gardiens vont faire l’arrêt s’ils voient la rondelle», a soulevé Hartley.

À son troisième départ consécutif depuis la blessure subie par Olivier Rodrigue, Anthony Morrone a cédé trois fois sur 26 lancers. «Morrone a fait quelques gros arrêts ce soir. Il n’est aucunement responsable des buts qu’il a accordés. Défensivement, on a donné des surnombres dans des mauvais moments», a affirmé Hartley.

(Photo d’archives, Ghyslain Bergeron)

En fin de rencontre, une pénalité de quatre minutes pour bâton élevé imposée à Brandon Skubel est venue compliquer la tâche des Voltigeurs. Ces derniers ont retiré leur gardien, mais en vain.

Cette saison, les Voltigeurs (50-13-2-1) et les Saguenéens (37-22-3-4) se sont partagé les honneurs des quatre duels les opposant. Chaque équipe s’est imposée à deux reprises devant ses partisans.

En vertu de cette défaite, les Voltigeurs n’ont toujours pas sécurisé leur deuxième position au classement général. Les Drummondvillois ont vu le Drakkar de Baie-Comeau (48-14-2-2) s’approcher à trois points à la suite d’une victoire de 2-1 en prolongation sur les Remparts de Québec.

«Au-delà du classement, le plus important demeure de jouer de la bonne façon et de faire attention aux petits détails. Dernièrement, c’est ce qu’on faisait. On doit continuer sur cette lancée», a lancé Steve Hartley, dont l’équipe a été classée au troisième rang du dernier top dix hebdomadaire de la saison dans la Ligue canadienne de hockey.

Les Voltigeurs clôtureront leur calendrier régulier en rendant visite aux Remparts (27-26-7-6), vendredi soir, puis en recevant le Phoenix de Sherbrooke (35-26-2-3), samedi après-midi.

Se remettant d’une commotion cérébrale, Nicolas Beaudin doit recommencer à s’entraîner avec contact jeudi. Un retour au jeu n’est pas écarté en fin de semaine. L’état de santé d’Olivier Rodrigue (aine) continue également d’être évalué sur une base quotidienne. L’organisation entend faire preuve de prudence afin de ne pas aggraver la blessure de son gardien numéro un.

Après un séjour en Slovaquie pour des raisons scolaires, Michal Ivan devrait être de retour au pays au cours des prochaines heures. Il devrait être en uniforme dès vendredi.

Partager cet article