La Bibliothèque publique finaliste pour un prix en architecture

Photo de Jean-Pierre Boisvert
Par Jean-Pierre Boisvert
La Bibliothèque publique finaliste pour un prix en architecture
(Photo : Gracieuseté)

ARCHITECTURE. La Bibliothèque publique de Drummondville est finaliste pour le prix d’excellence de l’Ordre des architectes du Québec (OAQ).

Au total, 45 dossiers soumis par les architectes, sur 104 présentations, ont été retenus par le jury.

Ces 45 finalistes sont automatiquement en lice pour l’obtention du Prix du public. Le grand public est invité à voter pour son projet préféré du 12 au 31 mars. Le projet ayant récolté le plus de voix lors du vote en ligne sera dévoilé lors de la remise des prix, le vendredi 5 avril 2019, à la Société des arts technologiques, à Montréal.

Le dossier drummondvillois, des architectes Chevalier Morales/DMA architectes en consortium, est présenté de la façon suivante :

«Le projet de la Bibliothèque de Drummondville transpose en une composition architecturale étudiée une lecture historique, culturelle et poétique de certaines des caractéristiques spécifiques de la municipalité et de sa région. Dans le cadre de ce projet, nous avons notamment cherché à travailler le site dans sa totalité afin de considérer la bibliothèque de manière plus large, comme un équipement civique intégré dans un grand parc. Afin de proposer une réponse adéquate à une problématique d’enclavement du site, nous avons créé un dialogue soutenu entre la bibliothèque et l’autre projet prévu sur ce site, celui de la patinoire extérieure. Au centre de l’espace, à l’intérieur d’une vaste double hauteur, se déploient les circulations verticales dont le grand escalier composé de deux escaliers hélicoïdaux éclatés et décentrés permettant d’ouvrir de multiples points de vue sur la bibliothèque, les aires d’exposition ainsi que sur le jardin attenant au salon des actualités. À l’étage, les deux jardins demeurent bien présents et définissent les deux zones principales de ce niveau. Le gradin constitue à la fois un espace pour les familles, qui fait le pont entre la zone jeunesse et la zone adulte par l’entremise de la zone adolescente, et un espace privilégié offrant des vues sur la patinoire. Nous avons travaillé l’enveloppe du bâtiment à plusieurs niveaux en développant, dans un premier temps, un mur extérieur performant du point de vue du développement durable et approprié à une bibliothèque tout en lui assurant une certaine uniformité en travaillant avec divers types de panneaux de verre. Dans un deuxième temps, nous avons tenté de donner une spécificité unique à l’enveloppe en cristallisant dans son épaisseur une lecture matérielle de certaines caractéristiques de Drummondville. Ainsi, nous nous sommes laissé inspirer par le laitier de fonte, résidu aux teintes bleutées des premières industries lourdes de Drummondville et dont de très grandes quantités ont été produites et auront probablement servi à la construction des fondations de plusieurs rues. Associée à la texture du bois du grand escalier et du plancher du deuxième niveau, la nuance bleutée donne à l’enveloppe son aspect unique. Un système d’échange thermique entre la patinoire et la bibliothèque permet d’optimiser les ressources financières, énergétiques et environnementales de la collectivité. Ces deux usages complémentaires qui requièrent des besoins opposés de chaud et de froid permettent un transfert d’énergie en boucle durant près de six mois, réduisant l’ampleur des systèmes et des demandes énergétiques».

Les membres du jury sont : président du jury Robert-Jan Van Santen, architecte associé et fondateur de VS-A (Hong Kong, Lille et Séoul); Alain Carle, architecte, Alain Carle Architecte (Montréal); Pénélope McQuade, communicatrice et animatrice présente dans le paysage médiatique québécois depuis 25 ans; Marie-France Stendhal, architecte, directrice, développement des affaires – Canada, White Arkitekter AB (Suède).Décernés depuis 1978 par l’Ordre des architectes du Québec, les Prix d’excellence permettent de reconnaître et de mettre en valeur les réalisations architecturales exemplaires, au Québec et ailleurs dans le monde, par des architectes d’ici.
Pour voter : www.oaq.com/pea.

Partager cet article