La COACS propose le défi pas à pas (tribune libre)

La COACS propose le défi pas à pas (tribune libre)
Lettre d'opinion (Photo : Illustration, L'Express)

Nous sommes membres de la Coalition pour une action citoyenne solidaire la (COACS) et notre mission est de promouvoir par l’éducation et l’action citoyenne la préservation et la protection de l’environnement et des valeurs inhérentes à l’équilibre socio-économique.

Nous savons maintenant que la clairvoyance qui découle de notre savoir-faire et de notre expérience est l’une des forces de notre espèce, à laquelle il nous faut aujourd’hui recourir.

Le développement durable n’est pas une utopie humaniste. Bien au contraire, l’utopie serait de compter sur un développement qui ne prendrait pas en compte la dimension environnementale. Sans nature, il n’y a pas de futur possible pour l’humanité.

Et comme la si bien dit Nicolas Hulot »Puisse, une fois encore l’émerveillement, qui est une force de commencement, susciter le respect et, surtout, la conscience que nous pouvons tous agir pour aller non pas vers une société de privation, mais vers une société de modération. »

Pour les gens de la ville comme pour ceux de la campagne, il y a des gestes à faire qui, mis bout à bout, font la différence.

Car, même si depuis le début de la pollution industrielle à grande échelle, il y a 200 ans, plusieurs prises de conscience ont été réalisées, dont le sommet de la Terre tenu en 1992, un événement qui s’est avéré un point tournant, il nous faut maintenant passer à l’action dès aujourd’hui. Ainsi, la COACS vous propose de relever un défi : le défi pas à pas.

Le Défi pas à pas consiste à réduire son empreinte carbone, entre autres, par le transport actif : marche, vélo, transport en commun et covoiturage. Le lancement se fera à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau et s’échelonnera sur une période d’un mois (le temps nécessaire pour adopter une nouvelle habitude étant de 21 jours) pour se terminer, si on veut, le 22 avril, soit le Jour de la terre.

Nous croyons fermement que la solution aux problèmes réside en chacun de nous, par une sensibilisation adéquate.

En terminant, nous citons Gandhi : »Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde ».

Les membres de la COACS, soit Anie Langelier, Joanie Bourgault, Lamia Hadjimi et Alain D’auteuil.

Partager cet article