«J’ai skié avec mon cœur» – Sandrine Vaillancourt

Photo de Jonathan Habashi
Par Jonathan Habashi
«J’ai skié avec mon cœur» – Sandrine Vaillancourt
Sandrine Vaillancourt. (Photo : gracieuseté)

JEUX DU CANADA. Sandrine Vaillancourt reviendra des Jeux du Canada avec deux médailles autour du cou.

La skieuse acrobatique de Drummondville a décroché la médaille d’argent lors de l’épreuve des bosses, lundi, à la station de ski Canyon de Red Deer, en Alberta. Elle avait accédé à la finale directement à l’issue de la première ronde des qualifications.

«Puisque je n’ai pas eu à faire la deuxième qualification, ça m’a sauvé beaucoup d’énergie, a raconté Sandrine Vaillancourt. Avant de faire ma descente, j’étais souriante. J’ai skié avec mon cœur et c’est ce que ça a donné!»

La veille, Sandrine Vaillancourt avait obtenu la médaille de bronze à l’épreuve des sauts.

Katherine Morin en bronze

Katherine Morin a aidé l’équipe du Québec à gagner la médaille de bronze. (Photo gracieuseté)

En tennis de table, la Drummondvilloise Katherine Morin a aidé l’équipe du Québec à s’imposer sur l’Alberta dans le match pour l’obtention de la médaille de bronze.

«Nous avons travaillé fort pour gagner cette médaille. Nous nous sommes encouragées jusqu’au bout et nous avons été là les unes pour les autres. On y croyait et je crois que c’est ce que qui nous a mis sur le podium», a raconté sa coéquipière, Émilia Cabrera.

Victoire d’Estéban Nadeau

De son côté, le boxeur drummondvillois Estéban Nadeau a remporté son duel au repêchage chez les 75 kg. Il se battra maintenant pour la médaille de bronze.

Basketball en fauteuil roulant

En basketball en fauteuil roulant, le Québec est demeuré invaincu en deux matchs en renversant le Manitoba 67-34.

«Nous avons eu une très belle communication sur le terrain. Nous avons parlé plus ce qui nous a permis d’élargir le jeu», a raconté le Drummondvillois Gabriel Giguère, qui a marqué quatre points dans la rencontre.

En quête d’un cinquième titre consécutif aux Jeux du Canada, la formation québécoise avait entamé le tournoi par une victoire de 46-29 sur le Nouveau-Brunswick, la veille.

«Ça ne nous met pas trop de pression supplémentaire. Nous avons tout à gagner et rien à perdre.  C’est un nouveau tournoi, il faut gagner de toute façon», a expliqué Élodie Tessier, de Saint-Germain-de-Grantham, qui était membre de l’édition championne de 2015.

Hockey

Tristan Roy en compagnie de ses parents à Red Deer. (Photo gracieuseté)

En hockey masculin, l’équipe du Québec a signé des victoires de 5-2 sur le Nouveau-Brunswick, de 10-2 sur la Nouvelle-Écosse et de 7-3 sur l’Ontario. L’attaquant Tristan Roy, de Saint-Cyrille-de-Wendover, a offert de solides performances, spécialement en échec-avant et en désavantage numérique.

«Pour la suite du tournoi, nous devons continuer à développer la cohésion de l’équipe. Puisque ce ne sont pas des gars qui ont beaucoup joué ensemble, il faut créer une chimie et resserrer la défensive. Il faut aussi exploiter notre offensive qui est notre force», a commenté l’entraîneur-chef Martin Laperrière.

En hockey féminin, le Québec amorcera le tournoi dimanche. La Cyrilloise Gabrielle Plourde fait partie de la formation fleurdelisée.

Toujours en tête au classement des médailles, la délégation du Québec en compte maintenant 25, devançant l’Alberta (13 médailles) et l’Ontario (7 médailles).

Partager cet article