Le Canimex veut finir sur une bonne note

Photo de Jonathan Habashi
Par Jonathan Habashi
Le Canimex veut finir sur une bonne note
Le Canimex montre une fiche de neuf victoires, dix défaites et deux verdicts nuls jusqu’ici en saison régulière. (Photo : archives, Ghyslain Bergeron)

HOCKEY. Le Canimex n’aura fait que passer lors du récent tournoi de hockey midget espoir de Boisbriand. Qu’à cela ne tienne, la troupe de l’entraîneur-chef Alex Bourret se concentre déjà sur son prochain objectif : le championnat provincial de la coupe Dodge.

Après avoir causé une certaine surprise en atteignant la demi-finale du tournoi disputé à Drummondville en début de saison, le Canimex n’a pu répéter l’exploit lors de la compétition tenue récemment à Boisbriand. Durant ce tournoi regroupant les 25 équipes du circuit, les représentants de la région Drummond/Bois-Francs ont encaissé trois revers en autant de sorties.

«Depuis le tournoi de Drummondville, on connait des hauts et des bas. À Boisbriand, les gars ont travaillé fort. On n’a pas obtenu les résultats qu’on voulait, mais on n’a pas été déclassés. C’était des matchs serrés qui n’ont pas tourné de notre côté. Ça s’est joué sur quelques détails qu’on n’a pas su exécuter», a raconté Alex Bourret, qui a vu son équipe s’incliner 3-2 contre les Estacades de la Mauricie et les Harfangs de Sherbrooke et 4-2 devant les Espoirs du Saguenay/Lac-Saint-Jean.

(Photo d’archives, Ghyslain Bergeron)

Auteur d’une fiche de neuf victoires, dix défaites et deux verdicts nuls en saison régulière, le Canimex occupe le 15e rang du classement général. À sa dernière sortie, à Kingsey Falls, la formation centricoise a vaincu le Collège français de la Rive-Sud par le pointage de 5-1.

«On est une équipe rapide, mais on ne marque pas beaucoup de buts. Notre identité, ça reste la défensive et le travail d’équipe. C’est là-dessus qu’on met l’emphase à l’entraînement. Les victoires et les défaites, c’est plus ou moins important à nos yeux. Jusqu’ici, on s’est beaucoup amélioré par rapport au camp d’entraînement. On veut poursuivre notre progression», a expliqué Alex Bourret, qui a vu Julien Gagné effectuer un retour au jeu lors du dernier match.

Selon l’ancien hockeyeur professionnel originaire de Saint-Guillaume, ses joueurs peuvent continuer de s’améliorer sur plusieurs aspects. «Par exemple, les passes qui ne sont pas toujours sur la palette nous font manquer plusieurs sorties de zone. On doit donc travailler sur notre timing dans les pratiques pour que ça devienne un naturel pendant les matchs», a dit le pilote des Centricois, qui est appuyé dans ses tâches par l’ex-Voltigeur Dany Massé.

Les joueurs du Canimex profiteront maintenant des 11 dernières parties de la saison régulière, d’ici le 7 avril, pour peaufiner leur préparation en vue du fameux tournoi de la coupe Dodge. Le championnat provincial regroupera toutes les équipes du circuit à Boucherville, du 17 au 21 avril.

«Ce tournoi sera une occasion de nous racheter, tant collectivement qu’individuellement. Pour nos joueurs, ce sera une dernière occasion de se faire valoir aux yeux des recruteurs. Comme équipe, on veut finir la saison sur une bonne note. On sait que c’est possible d’aller jusqu’au bout. On est passé très proche à Drummondville. Dans un tel tournoi, il faut que ça clique rapidement. Tu n’as pas le droit à l’erreur. Une seule défaite et ton parcours est déjà terminé», a rappelé Alex Bourret, qui estime que quelques-uns de ses protégés pourraient être réclamés lors du prochain repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Le Canimex rendra visite aux Dynamiques du collège Charles-Lemoyne, ce vendredi soir, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Partager cet article