Jean‐François Houle salue l’accession d’André Lamontagne au conseil des ministres

Jean‐François Houle salue l’accession d’André Lamontagne au conseil des ministres
Jean-François Houle, président de la Commission scolaire des Chênes. (Photo : Archives Ghyslain Bergeron)

ÉDUCATION. Au lendemain de l’annonce de la composition du conseil des ministres, par le premier ministre François Legault, le président de la Commission scolaire des Chênes, Jean‐François Houle, salue la nomination du député de Johnson, André Lamontagne, à titre de ministre de l’Agriculture et ministre responsable de la région Centre‐du‐Québec.

«Nous avons toujours entretenu une excellente relation avec M. Lamontagne et maintenu avec lui un dialogue ouvert. Nous sommes heureux de le voir accéder au conseil des ministres. Sa position de ministre responsable de notre région nous aidera sans doute à faire avancer nos différents projets d’infrastructures», a commenté M. Houle, par voie de communiqué.

Quant à la désignation de Jean‐François Roberge à titre de ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, M. Houle constate d’emblée que M. Roberge n’est pas identifié comme étant un défenseur des commissions scolaires.

«Indépendamment de nos divergences de vues sur l’administration scolaire, je lui souhaite du succès et je le fais en toute sincérité. Quand on est passionné d’éducation publique comme je le suis, on veut que le ministre désigné réussisse, quel que soit le titulaire de cette importante fonction. Si, ultimement, les actes du ministre améliorent la réussite des élèves et permettent une plus grande préoccupation des enjeux en éducation parmi la population, ce sera la mesure de son succès et nous devrons tous l’applaudir», a ajouté le président.

Enfin, M. Houle profite de la nomination de M. Roberge pour l’assurer de sa plus grande collaboration.

 

 

 

Partager cet article