Québec solidaire : «Une défaite à saveur de victoire»

Photo de Mathieu Fontaine
Par Mathieu Fontaine
Québec solidaire : «Une défaite à saveur de victoire»
Sarah Saint-Cyr Lanoie a terminé deuxième dans la circonscription de Johnson, avec 17,9% des votes. (Photo : Frédéric Marcoux)

ÉLECTIONS. C’est dans une ambiance décontractée que le clan de Québec Solidaire s’est réuni au Bistro de la gare, à Drummondville, pour conclure la campagne électorale. Malgré la défaite, Sarah Saint-Cyr Lanoie était somme toute très satisfaite de ses premières élections et, surtout, de la progression de son parti.

À la suite de l’annonce des résultats finaux, Mme Saint-Cyr Lanoie a annoncé son intention de poursuivre son aventure politique avec Québec Solidaire.

Tout au long de sa campagne, Mme Saint-Cyr Lanoie a misé sur l’environnement pour convaincre les électeurs de la circonscription de Johnson, un sujet qu’on «doit absolument mettre à l’avant-plan» selon la principale intéressée. Elle avait d’ailleurs un message clair pour les élus de Johnson et Drummond-Bois-Francs. «Ce soir, je veux rappeler aux gens de la Coalition avenir Québec qu’ils devront être à l’écoute des citoyens. Les gens ont démontré que l’environnement doit être au cœur des discussions et qu’il est primordial d’agir maintenant. J’espère qu’ils seront entendus», a-t-elle indiqué.

Au final, Sarah Saint-Cyr Lanoie a terminé avec un peu plus de 17,8% du suffrage, ce qui est bien au-delà de ses attentes primaires. «Au départ, je voulais obtenir 12% des votes, avoue-t-elle. Ce soir, je termine deuxième du comté avec presque 18%. Pour moi, c’est une grande victoire. J’ai beaucoup appris pendant cette campagne. Je voulais me faire connaître et faire valoir les valeurs de Québec solidaire. Je pense que je peux dire que j’ai atteint tous mes objectifs», ajoute-t-elle.

Permis de rêver

À peine remise de ses émotions, Sarah Saint-Cyr Lanoie tenait à remercier tous ceux qui lui avait fait confiance au cours de cette campagne, lui permettant du même coup de réaliser un objectif professionnel d’envergure. « Quand j’étais jeune, je croyais qu’une carrière politique était inatteignable. Maintenant que j’y ai goûtée, je sais que c’est possible d’y arriver. J’ai envie de continuer et d’inciter les citoyens et citoyennes à se lancer dans l’aventure avec nous », a-t-elle affirmé.

Finalement, la représentante de Québec solidaire a tenu à féliciter tous ses collègues de Québec Solidaire, qui, ensemble, ont réussi à faire progresser le parti.   «On a le droit de rêver! Ce soir, nous avons triplé notre nombre d’élus et nous terminons deuxièmes dans plusieurs comtés. Nous sommes en constante progression depuis 2014 et je crois qu’on peut voir grand pour le futur du parti», conclut-elle.

Lannïck Dinard : une soirée à l’image de sa campagne

Pour sa part, Lannïck Dinard a décidé de ne pas se présenter au rassemblement de Québec solidaire, préférant passer la soirée électorale avec ses proches. Malgré un excellent résultat, M. Dinard a refusé de s’adresser aux médias.

Il faut dire que ce n’est pas la première fois qu’il manque a l’appel. Durant la campagne, il a brillé par son absence dans la plupart des débats politiques de la MRC de Drummond.

Questionnés sur l’avenir politique de Lannïck Dinard, les gens présents au rassemblement de Québec solidaire se sont contentés de dire que «M. Dinard continuerait de s’impliquer avec le parti», sans jamais révéler ses véritables intentions.

Partager cet article