Les Voltigeurs passent en quart de finale

Photo de Jonathan Habashi
Par Jonathan Habashi
Les Voltigeurs passent en quart de finale
Les Voltigeurs ont éliminé les Screaming Eagles grâce à un gain de 5-1 dans la cinquième partie de la série, jeudi soir, au Centre 200. (Photo : Screaming Eagles du Cap-Breton)

HOCKEY. Les Voltigeurs n’ont pas laissé traîner le suspense trop longtemps. En vertu d’une victoire convaincante de 5-1, jeudi soir, au Centre 200 de Sydney, le bataillon drummondvillois a éliminé les Screaming Eagles du Cap-Breton en cinq parties.

Pour la première fois en quatre ans, les Voltigeurs accèdent donc au deuxième tour des séries éliminatoires dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. L’identité de leurs adversaires sera connue au cours des prochains jours.

Au lendemain d’un gain de 4-1, les troupiers de Dominique Ducharme ont livré une performance presque sans bavure pour signer un troisième succès consécutif en sol néo-écossais. Après avoir marqué un premier but à la 12e minute de jeu, l’offensive drummondvilloise a frappé deux fois en l’espace de cinq minutes en milieu de deuxième période. C’en était alors fait des Eagles.

«On ne voulait pas leur donner espoir. On a joué un match complet. On a été solide des deux côtés de la patinoire. On a été très constant dans notre façon de faire les choses et on a obtenu la contribution de tout le monde, ce qui a d’ailleurs été notre force pendant toute la saison», a résumé Dominique Ducharme en entrevue téléphonique.

Dans cette série, les Voltigeurs auront doublé les Screaming Eagle 24-12 au chapitre des buts. Hormis le deuxième affrontement, qui s’est soldé par une défaite de 5-4 en troisième période de prolongation, les Rouges n’auront jamais véritablement été inquiétés.

«Je pense que notre façon de jouer défensivement a fait la différence dans cette série. Dans les trois matchs au Cap-Breton, on n’a pas donné beaucoup de chances de marquer. Et avec l’offensive qu’on a, on est allé chercher les buts nécessaires pour gagner», a expliqué Ducharme.

Le pilote des Voltigeurs a également souligné la maturité, l’intelligence et le sang-froid de ses protégés. «Les gars comprennent bien comment on peut avoir du succès. Ils apprennent très vite et ils n’ont pas peur de personne», a-t-il fait valoir.

«Ce n’était pas une série facile, a-t-il continué. Nos adversaires ont été compétitifs. Ils ont travaillé fort et ils nous ont donné de vrais matchs des séries. C’est du bon millage pour nos jeunes joueurs. Nos vétérans savaient déjà à quoi s’attendre, mais nos recrues ont pu comprendre c’est quoi le hockey des séries. Ils ont bien réagi devant cette situation. Ils doivent maintenant s’attendre à ce que ce soit encore plus difficile en deuxième ronde.»

Si la logique est respectée, les Drummondvillois croiseront le fer avec les Mooseheads de Halifax en quart de finale. Une série contre les Tigres de Victoriaville fait également partie des possibilités.

«Peu importe l’adversaire, on ne changera pas notre approche. On devra être à notre meilleur», a averti Ducharme.

Mongo et Beaudin en tête

Yvan Mongo (Photo d’archives, Ghyslain Bergeron)

Dans la cinquième rencontre, disputée devant 2221 spectateurs, Nicolas Guay, Joe Veleno, Yvan Mongo et Connor Bramwell ont touché la cible à cinq contre cinq. Xavier Simoneau a complété le pointage dans un filet désert. Dawson Mercer a préparé les deux premiers buts des Voltigeurs.

Le défenseur Leon Gawanke a été le seul à tromper la vigilance d’Olivier Rodrigue, qui n’a été testé qu’à 17 reprises. Le gardien des Voltigeurs a conservé une moyenne de buts alloués de 2,03 et un pourcentage d’efficacité de 0,911 dans cette série.

Devant le filet des Screaming Eagles, Kevin Mandolese a été retiré en deuxième période après avoir concédé trois buts sur 19 lancers. Kyle Jessiman a repoussé neuf des dix tirs dirigés vers lui.

Auteur de neuf points (2-7) en cinq matchs, Yvan Mongo a rejoint Vitalii Abramov (4-5), des Tigres de Victoriaville, au sommet de la colonne des pointeurs en séries éliminatoires.

Avec une récolte de sept points (2-5) dans cette série, Nicolas Beaudin domine quant à lui les pointeurs parmi les défenseurs de la LHJMQ.

Toujours ennuyé par une blessure à une jambe, Morgan Adams-Moisan a raté une troisième partie consécutive. Le repos des prochains jours pourrait lui permettre de renouer avec l’action en deuxième ronde.

À lire également : Des «nominations collectives» pour Ducharme

Partager cet article