Un zumbathon s’organise au profit de Parkinson Centre-du-Québec

Un zumbathon s’organise au profit de Parkinson Centre-du-Québec

Mylène Daneau, organisatrice du zumbathon, sa mère Diane Charron, atteinte de la maladie de Parkinson, ainsi son père, Yvon Daneau.

Crédit photo : Gracieuseté

ÉVÉNEMENT. Le 26 novembre prochain se tiendra la première édition du zumbathon au profit de l’organisme Parkinson Centre-du-Québec – Mauricie.

L’activité débutera à 14h au Centre communautaire Claude-Nault.

L’idée d’un zumbathon afin de recueillir des fonds en appui à l’organisme qui soutient les personnes vivant avec la maladie de Parkinson et leurs proches est venue bien naturellement à l’instigatrice du projet, Mylène Daneau. En effet, sa mère, Diane Charron, vit avec la maladie depuis plus de 20 ans.

L’organisme Parkinson Québec soutient que le Parkinson est une maladie neurodégénérative qui entraîne plusieurs symptômes, surtout moteurs, tels que des tremblements, une rigidité et des problèmes liés à l’équilibre. En moyenne, les premiers symptômes se manifestent vers l’âge de 55 ans.

Ce ne fut pas le cas pour Diane, qui a reçu le diagnostic de la maladie au début de la quarantaine, ce qui s’avère moins fréquent. Bien que la confrontation à la maladie comporte son lot de défis, Diane est plutôt un symbole de force et de résilience pour les gens qui l’entourent. Elle demeure active, notamment en participant à des séances organisées d’activités hebdomadaires adaptés à sa condition et en jouant avec ses 15 petits-enfants.

Le zumbathon aura lieu le 26 novembre prochain.

Mais la réalité de l’évolution des symptômes de la maladie fait en sorte que la réalisation de certaines activités de la vie quotidienne ne serait plus possible sans l’appui de ses proches, particulièrement le soutien de son conjoint, Yvon Daneau, bien connu au sein de la communauté drummondvilloise, particulièrement au niveau sportif,
«Des organismes tels que Parkinson Centre-du-Québec – Mauricie sont essentielles à l’amélioration de la vie quotidienne de Diane et Yvon, et des autres gens qui vivent avec la maladie. C’est pourquoi les profits du zumbathon iront en entier à l’organisme, afin de faciliter et de poursuivre le développement de la recherche sur la maladie», a fait savoir Mylène Daneau.

D’ailleurs, on sait que la pratique de l’activité physique a un impact sur la gestion des symptômes de la maladie. L’idée du zumbathon était alors tout indiquée. L’événement comportera un segment adapté aux personnes vivant avec la maladie alors que des exercices pouvant être réalisés en position assise seront proposés.

Pour information, il est possible de consulter la page Facebook https://www.facebook.com/events/372755869825941/ ou encore, se présenter directement à l’événement. Les billets sont en vente au coût de 12$ pour les adultes et 5$ pour les enfants. Les gens vivant avec la maladie de Parkinson et leurs proches sont évidemment les bienvenus.