Le Village québécois d’antan poursuivi pour 620 000 $

Le Village québécois d’antan poursuivi pour 620 000 $

Le Village invisible

Selon La Tribune, le Village québécois d’antan est poursuivi pour une somme de 620 000 $ pour avoir résilié un contrat en lien avec le projet Village invisible.

Une entreprise de Magog, Novom Networks, et une firme de Québec, 7e sens, ont déposé une requête exposant le litige en Cour supérieur. Ils prétendent que le VQA n’était pas justifié de résilier le contrat, ce dernier se disant insatisfait des « projections interactives et de l’achalandage ».

Toujours selon le quotidien sherbrookois, les deux parties auraient tenté d’en arriver à une entente dans la foulée de la résiliation du contrat, mais leurs efforts n’ont pas donné les résultats escomptés.

Interrogé, Guy Bellehumeur, directeur général du VQA, a indiqué que son organisation a été compréhensive à l’égard du consortium durant tout l’été 2017. « On lui a constamment accordé des deuxièmes chances, mais la technologie n’a jamais été fonctionnelle». Le consortium a répliqué en disant que le produit attendu a été livré.

Voulant démontrer que la clientèle a peu aimé l’expérience proposée, le directeur général du Village québécois d’antan a fait valoir que « selon les sondages effectués, 54 pour cent des personnes parties à la découverte du Village invisible n’auraient pas recommandé à un ami de le visiter ». Il a ajouté que le VQA est à consulter des avocats pour assurer une riposte.

Le 30 juin dernier, L’Express avait rapporté que le Village invisible avait connu des difficultés techniques le soir de son inauguration, problèmes qui avaient été réglés mais non sans avoir entraîné des coûts supplémentaires à l’organisation drummondvilloise.

Rappelons que le Village Invisible constituait une toute nouvelle activité nocturne et qu’elle proposait la découverte de plusieurs légendes québécoises par le biais de la technologie (hologramme, projection, etc.) immersive et mobile. Le Village québécois d’antan y a investi 1,2 million de dollars sur trois ans.