Un samedi matin zen à Yoga Pop

Un samedi matin zen à Yoga Pop

YOGA. Malgré un ciel plutôt incertain, c’est habillés chaudement et avec le sourire qu’une centaine de personnes ont déroulé leur tapis de yoga pour une séance en plein air devant la Maison des arts, samedi matin.  

«On va se réchauffer rapidement, la séance va être dynamique», affirme d’un ton convaincu la directrice générale de la Maison des arts, Marie-Pierre Simoneau.

«Je suis une adepte de yoga, et quand je suis arrivée à la Maison des arts, et l’endroit m’inspirait. J’avais déjà fait des séances du genre, et je me suis dit que ce serait bien de le faire ici, à Drummondville, dans un endroit bourré de culture», explique-t-elle. Environ 150 personnes étaient attendues sur les tapis de yoga face à la Maison des arts.

C’est sous la voix zen de la professeure de yoga drummondvilloise et ambassadrice Lolë Perrine Marais que les participants ont exécuté les différentes postures. La chanteuse montréalaise Shyre et un violoniste ont rythmé la séance, en plus des dynamiques performances des percussionnistes du studio Mouvance. Le studio Pur Yoga, de la rue Lindsay, ont quant à eux assuré une reprise de la séance en temps réel sur des plateformes un peu surélevées pour que ceux qui ne verraient pas bien la scène puissent tout de même suivre, et le studio Inspiration, situé sur la rue Saint-Jean, ont fait découvrir le yoga aérien à quelques curieux.

«Je suis contente que les gens embarquent dans cette folie !», rigole Marie-Pierre Simoneau.

Si c’est le premier événement de yoga extérieur ayant une telle ampleur à Drummondville, il n’est pas impossible que l’aventure se reproduise dans le futur, même à la Maison des arts. «Cet événement s’inscrit dans une année de célébrations pour le 50e, qui est propre à 2017. Les équipements, comme la scène, étaient déjà installés. Ça aurait une autre ampleur si on le fait dans un autre contexte, parce que pour refaire tout ça, ça prend des sous. Mais c’est certain qu’on ne manque pas d’idées ! La porte est ouverte à tout», assure la directrice générale.

Le yoga de plus en plus présent à Drummondville

La propriétaire du studio Inspiration, Louise Jutras, croit que la discipline se taille petit à petit une place de choix dans le paysage drummondvillois. «Je pense que les gens, avec le stress de la vie quotidienne et tout, on de plus en plus besoin de se recentrer sur soi-même. Le yoga, à la base, ce n’est pas de la performance, mais plutôt de la progression. Les gens sont de plus en plus informés, aussi, et je pense que ça joue un rôle important», estime-t-elle.